Accueil / Société / Guinée/COVID19: Vers l’interdiction de voyager à l’intérieur du pays aux personnes non vaccinées

Guinée/COVID19: Vers l’interdiction de voyager à l’intérieur du pays aux personnes non vaccinées

L’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) a annoncé ce mardi 6 juillet 2021 des nouvelles mesures pour exiger à tous les citoyens qui voyagent vers l’intérieur du pays d’avoir un passe vaccinal.

C’est au cours d’une conférence de presse que les responsables l’ANSS ont fait le point sur la situation épidémiologique en Guinée.

Dans son intervention, le Directeur Général de l’ANSS, Dr Sakouba Keïta a déploré le faible de taux de vaccination dans le pays.

« Nous voulons vous dire que notre taux de vaccination est très faible. Nous sommes au tour de 4%. Alors que pour avoir une bonne couverture, il faut avoir plus de 50%, certains pays même pensent qu’il faut aller jusqu’à 70% et nous, nous sommes à 4% ».

Plus loin, Dr Sakoba Keita a invité les Guinéens à se faire vaccinés. « Même pour les regroupements en Guinée, nous voulons que les organisateurs invitent leurs participants à se faire vaccinés. Pour tous nos regroupements à la longue, nous voulons que vous soyez vaccinés. On n’a du vaccin encore, il y a même certains lots qui doivent arriver dans la semaine. Ne vous fatiguez pas de demander aux gens de se faire vaccinés ».

« Les nouveaux variant là. Qu’est-ce qu’ils cherchent par nous? Ils cherchent ceux qui refusent de se faire vaccinés. Pour éviter la propagation de la COVID, on n’a dit qu’il faut vacciner. Et l’OMS dit que la seule solution durable et qui te  protège longtemps, c’est la vaccination. Et cette vaccination doit être appuyée par les mesures barrières ».

Dans le même sillage, Dr Sakoba Keita a précisé que le vaccin en Guinée jusqu’à preuve de contraire est gratuit.

« L’ANSS est à pieds d’œuvre pour prendre des mesures contre eux qui sont réticents par rapport aux vaccins. Il y a des mesures que nous sommes en train d’écrire. Il faut que la presse prépare l’esprit des gens. À partir du mois août, nous allons renforcer le contrôle sanitaire en faisant quoi, c’est que dans toutes sorties et rentrées de nos grandes villes, le passe vaccinal sera exigé de ton déplacement. Parce que nous cherchons une couverture vaccinale de plus de  60% des guinéens, à commencer par la tête du serpent qui est Conakry. Conakry à 85% de cas de COVID de la Guinée. Donc, les sorties de Conakry à partir de fin août vont être filtrées pour ceux qui n’ont pas été vacciné » a déclaré.

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : Fin de la flambée de maladie à virus Marburg

La maladie, véhiculée par un virus hautement infectieux qui provoque une fièvre hémorragique, a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.