Accueil / International / Niger : Deux campagnes de chirurgie de la cataracte
ARCHIVE - Elles ont permis à 8.001 patients de bénéficier d'un dépistage de déficience visuelle, de réaliser 1.029 opérations de la cataracte, et d'assurer le suivi post-opératoire et les visites aux patients. Foto: Marijan Murat/dpa

Niger : Deux campagnes de chirurgie de la cataracte

Elles ont permis à 8.001 patients de bénéficier d’un dépistage de déficience visuelle, de réaliser 1.029 opérations de la cataracte, et d’assurer le suivi post-opératoire et les visites aux patients.

La deuxième phase de l’Alliance de Lutte contre la Cécité Evitable (AFAB, selon l’acronyme anglais) a été lancé au Niger avec deux campagnes de chirurgie de la cataracte, menées dans les villes de Diffa et Magaria au Sud du pays. L’AFAB est une initiative portée et financée par la Banque Islamique de Développement (BID).

Sa deuxième phase sera déployée dans treize pays membres de la BID, à savoir le Burkina-Faso, le Tchad, les Comores, la Côte d’ivoire, Djibouti, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Mali, le Mozambique, le Niger, la Somalie et le Togo.

Les deux campagnes de chirurgie de la cataracte menées à Diffa et Magaria ont permis à 8.001 patients de bénéficier d’un dépistage de déficience visuelle, de réaliser 1.029 opérations de la cataracte, et d’assurer le suivi post-opératoire et les visites aux patients, a indiqué la BID. Elles font partie d’un engagement continu pour réaliser 100.000 opérations de chirurgie de la cataracte au cours des cinq prochaines années, a-t-on ajouté.

« C’est terrible de perdre la vue. J’ai dû arrêter mon travail de sage-femme bénévole, ce qui a affecté non seulement ma vie mais aussi celle de centaines de femmes enceintes qui comptent sur mon aide. Le succès de cette opération m’a redonné espoir, ainsi qu’aux femmes de mon village », a témoigné Khadija Amina Nabale (60 ans), qui a bénéficié d’une opération de chirurgie de cataracte, à Magaria.

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

L’Allemagne contribue à protéger la forêt tropicale africaine

Le financement à hauteur de 125 millions d’euros a pour objectif de restaurer, d’ici 2030, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.