Accueil / International / Décès de l’homme soupçonné d’avoir tenté de poignarder le président malien de transition

Décès de l’homme soupçonné d’avoir tenté de poignarder le président malien de transition

Un homme accusé d’avoir tenté de poignarder le président intérimaire du Mali, Assimi Goita, la semaine dernière, est mort à l’hôpital alors qu’il était détenu par les services de sécurité, a déclaré le gouvernement dans un communiqué dimanche.

Assimi Goita, un colonel des forces spéciales qui a orchestré deux coups d’État en moins d’un an, s’en est sorti indemne après que l’agresseur a tenté de le poignarder pendant la prière dans une mosquée de la capitale Bamako mardi dernier.

Des agents de sécurité ont jeté un homme à l’arrière d’un pick-up militaire, selon une vidéo obtenue par Reuters, alors que le colonel Goita était aussitôt entouré de gardes du corps.

« Au cours des investigations (…) son état de santé s’est dédradé », lit-on dans le communiqué du gouvernement. Il a été transporté à l’hôpital, où il est décédé, ajoute le communiqué.

Une enquête est en cours pour déterminer la cause du décès.

Le Mali, théâtre d’opérations soutenues par la France contre les insurgés liés à Al-Qaïda et à l’État islamique pendant une décennie, a été plongé dans la tourmente politique après qu’une junte militaire dirigée par M. Goita a renversé le président Ibrahim Boubacar Keita en août 2020.

M. Goita a été le vice-président du dirigeant de transition Bah Ndaw jusqu’à l’éviction de ce dernier en mai.

Avec Reuters

A propos guiquo-admin

Check Also

L’Allemagne contribue à protéger la forêt tropicale africaine

Le financement à hauteur de 125 millions d’euros a pour objectif de restaurer, d’ici 2030, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.