A la une
Accueil / Société / Lutte contre les maladies cardiovasculaires en Guinée : les médecins et infirmiers de la cardiologie comptent lancer une campagne de sensibilisation

Lutte contre les maladies cardiovasculaires en Guinée : les médecins et infirmiers de la cardiologie comptent lancer une campagne de sensibilisation

Au cours d’un entretien le samedi 23 décembre dernier, le président des jeunes médecins et infirmiers de la cardiologie, Dr Abdoulaye Kaba a annoncé que sa structure compte organiser une manifestation pour le cœur dénommée ‘’la marche pour le cœur « . 

Selon Dr Kaba, cette marche vise à sensibiliser la population sur la prévention de la maladie cardiovasculaire en Guinée.
« Nous voulons organiser une manifestation pour le cœur dénommée ‘’la marche du cœur  » samedi 30 décembre 2017 à Conakry, de l’esplanade du stade du 28 septembre au palais du peuple. À cette occasion nous allons faire une conférence-débats, sur la prévention et la prise en charge, de la maladie cardiovasculaire. »

Pour Dr Kaba, cette campagne vise à informer la population guinéenne doit se mettre en activité pour au moins diminuez-la survenir des maladies cardiovasculaires.

« Nous allons chercher à expliquer à la population ce qu’il faut, dans le cadre de la prévention des maladies cardiovasculaire. Car, plusieurs décès sont liés à cette maladie pandémique du siècle ».

 

« Si nous prenons la proportion des décès mondiaux, nous comprenons aisément que 31 %des décès qui surviennent dans le monde, sont liés aux maladies cardiovasculaires, et dans notre pays il y a une recrudescence de la survenue de cette maladie, surtout crise cardiaque, qui ne dit pas son nom. Donc II faut prendre des mesures à travers la sensibilisation et éduquer la population, pour diminuer la fréquence dans le pays ». Conclut-il Dr Abdoulaye Kaba

 

Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Migration: La Guinée installe le système MIDAS sur la frontière avec le Mali

Ce système permet de contrôler électroniquement les flux migratoires aux points de passages frontaliers entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.