Accueil / Société / Fête de fin d’année en Guinée : des cas de morts enregistrés et confusion entre les leaders religieux

Fête de fin d’année en Guinée : des cas de morts enregistrés et confusion entre les leaders religieux

La célébration de la fête de fin d’année en Guinée a enregistré dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018 des cas de morts et d’accidents à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Selon une source policière, deux personnes ont trouvé la mort dans la ville de Conakry y compris de nombreux accidents de circulation causant de nombreux blessés graves à l’intérieur du pays, à l’occasion de la fête de fin d’année.

Au total, 13 cas d’accidents, dont deux mortels où deux citoyens ont trouvé la mort ont été enregistrés à Conakry, Kindia et Kankan où un jeune collégien de 17 ans avait succombé à ses blessures par suite d’un accident de moto au rond-point Missira.

À noter qu’en Guinée, cette fête qui marque la fin de l’année 2017 avait divisé certains leaders religieux (Chrétiens et Musulmans) guinéens, où un groupe se dit pas autorisé de fêter la fin d’année et le second groupe contredit l’idée de l’autre.

 

 

Guineequotidien

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Transition: le chef de l’État, colonel Mamadi Doumbouya offre un véhicule flambant neuf à l’ex 1ère dame Hadja Andrée Touré

Cette annonce a été faite ce jeudi 11 août 2022 par le secrétaire général du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.