Accueil / Sports / Remous à la Fédération Guinéenne de Boxe : Les membres statutaires rejettent le président Moussa Keita à cause de son mandat caduc

Remous à la Fédération Guinéenne de Boxe : Les membres statutaires rejettent le président Moussa Keita à cause de son mandat caduc

Les membres statutaires de la  Fédération  Guinéenne de Boxe (FGB) se sont désolidarisés de leur président, Moussa Keita pour le non-respect du statut et règlement de l’Association Internationale de Boxe (AIB). 

Cette annonce a été faite jeudi 29 mars 2018, au cours d’une conférence à Conakry, par les membres statutaires de ladite fédération.

Selon ces membres statutaires de la FGB, le mandat du président Moussa Keita est terminé depuis 2016, il devrait organiser le congrès pour renouveler le bureau, mais il préfère prendre en otage toute une fédération.

Pour le vice-président de la ligue régionale de boxe, Mr Aguibou Barry, les membres statutaires ne reconnaissent plus Moussa Keita en tant que président de ladite fédération.
« Durant son mandat, aucun acte concret n’a été posé par lui et son équipe, aujourd’hui la situation de boxe en Guinée est déplorable, même le tournoi de la zone 2 qu’il a organisé, c’est avec des personnes suspendues par l’AIB ».

Parlant des autres membres, colonel Jean Luis Camara a précisé que Moussa Keita n’est plus reconnu sur le plan national comme président de la Fédération Guinéenne de Boxe.

« Aujourd’hui il n’a pas droit d’organiser aucune compétition, même le tournoi sur la zone2 qu’il a organisé qui comporte 14 pays qui se déroule actuellement au stade du 28 septembre, il n’avait pas droit, parce qu’il regroupe autour de lui des personnes comme Mr Sasoua Clemond et autres qui sont suspendus par l’Association Internationale de Boxe (AIB) ».
Ibra Camara 

A propos guiquo-admin

Check Also

Sport : Le Horoya AC bat les barracks Young controllers sur le score de 1 but à zéro au Libéria

Le Horoya AC en déplacement ce mardi 4 décembre 2018 au Libéria pour affronter les barracks Young controllers au compte de du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *