Accueil / Société / Violence postélectorale à Linsan (Kindia): plusieurs militants de l’opposition condamnés de 8 mois à un an de prison

Violence postélectorale à Linsan (Kindia): plusieurs militants de l’opposition condamnés de 8 mois à un an de prison

 

Au lendemain des élections locales du 4 février dernier, la sous-préfecture de Linsan a enregistré plusieurs infractions liées aux résultats des urnes. Et pour cause, plusieurs militants de l’opposition ont été interpelé et détenus à la prison civile de Kindia. 

Pour mettre fin à ce contentieux électoral, le tribunal de Première Instance de Kindia a rendu dans la soirée du jeudi 17 mai 2018 sa décision sur les prévenus de la violence postélectorale à Linsan.

Le tribunal de Kindia a déclaré : Hamidou Diallo, AlsenyBangoura, Djibril Barrw, Mansour Bah, Alpha Moussa Diallo, Kadi Ciré Bah, Thierno Ibrahima Diallo et Issiaga Barry coupables des faits et destructions des biens privés, ils ont été condamnés à un an de prison avec sourcil et une amende de 500 mille francs chacun.

Le tribunal a également déclaré le nommé Yaya Sow coupable des faits mis à sa charge, il a été condamné à 8 mois de prison avec une amende trois millions de francs.

Deux autres femmes ont été condamnées à 5 ans d’emprisonnement avec une amande de 10 millions de francs, à cause de leurs absences à l’audience, il s’agit de Djenabou Barry et Mariam Sow, puis le tribunal a émit un mandat d’arrêt contre elles.

 

Le tribunal a relaxé 11 autres personnes pour délit non établi à savoir : Thierno SadouDiallo, Abdourahamane Diallo, Mamadou Hasmiou Bah, Gnounoussa Diallo, Mamadou Alpha Diallo, Boubacar Bah, Moussa Bah, Amadou Baillo Barry, Mamadou Samba Diallo, Fatoumata Binta Diallo, Mamadou Saidou Sow.

 

Mohamed Homo pour Guineequotidien

A propos guiquo-admin

Check Also

Manifestation du 14 octobre : « Il ne s’agit pas de détruire les biens des uns et des autres », dixit Mohamed Kaba

Le siège dudit parti a servi de cadre, le samedi dernier: le recensement électoral, la manifestation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.