A la une
Accueil / Actualité / Insalubrité : La nouvelle décharge produira de l’électricité ou du gaz selon le Directeur de l’ANASP, Sory Camara

Insalubrité : La nouvelle décharge produira de l’électricité ou du gaz selon le Directeur de l’ANASP, Sory Camara

Le Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Assainissement de la Salubrité Publique (ANASP) Mr Sory Camara a annoncé ce lundi 25 juin 2018 au cours d’un entretien avec notre reporter que son agence fera en sorte pour valoriser la filière des déchets en Guinée.

Selon lui, les déchets valent de l’or, c’est une source de création de l’emploi et de richesse.

« Pour la valorisation des déchets qui ne peuvent pas être recyclés, nous allons aménager des points de regroupement afin de permettre aux PME de déposer les déchets, aussi les Groupement d’Intérêt économique (GIE) vont être créés à partir des points de regroupement pour faires des opérations de tri. Les jeunes peuvent s’organiser pour s’intégrer dans ce secteur ».

« Les déchets qui ne seront pas recyclables, nous allons faire en sorte qu’ils soient transférés au niveau de la décharge qui va être aménagée. L’intervention de l’Union Européenne portera justement sur l’aménagement et le financement de la décharge, maintenant l’équipe qui sera recrutée pour veiller sur les points de regroupement, l’assainissement et le balayage de la rue des places publiques, aura la responsabilité de gérer cette décharge ». explique-t-il Mr Camara.

Poursuivant, le directeur Général de l’ANASP, Sory Camara a souligné qu’au niveau de cette décharge on produira soit électricité ou le Gaz.

« La production de l’électricité ou du gaz au niveau de cette décharge dépendra de l’offre qui nous sera proposée à l’issue d’un appel d’offre qu’on va organiser. Nous sommes en train de travailler aujourd’hui, la décharge de la minière qui fait l’objet de préoccupation au niveau de tout le monde. La création d’une décharge obéie à des critères, il y a des études qui ont été mené, ce qui fait que la décharge de la minière va être exploitée pour une période d’environ un à deux ans ».

Pour finir, il affirme ceci : « nous sommes en train d’identifier un site aux alentours de Coyah environ 50 hectares, ce site va recevoir les déchets de la zone spéciale de Conakry et des préfectures de Kindia des Coyah afin de produire de l’électricité éventuellement et fournir l’électricité au niveau des zones qui sont dans les environs ».

 

 

Ibra Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Migration: La Guinée installe le système MIDAS sur la frontière avec le Mali

Ce système permet de contrôler électroniquement les flux migratoires aux points de passages frontaliers entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.