Accueil / Société / Lutte contre le VIH SIDA dans les lieux de détention en Guinée: tenue à Conakry d’un atelier de formation des infirmiers et des magistrats

Lutte contre le VIH SIDA dans les lieux de détention en Guinée: tenue à Conakry d’un atelier de formation des infirmiers et des magistrats

Dans le cadre de la lutte contre le VIH SIDA et la prise en charge des malades au niveau des huit régions administratives du pays, le ministère de la justice, en partenariat avec le représentant pays de l’ONUSIDA a organisé lundi 26 novembre 2018 à Conakry un atelier de formation des magistrats et les infirmiers des maisons d’arrêt du pays. 

Cette rencontre de deux s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des détenus dans les maisons carcérales en Guinée.

Selon la représentante du ministre de la justice, Mme Cissé Hadja Souadou Diallo, cette formation permet de changer la physionomie de nos détenus dans les maisons carcérales.

« Il sert à faire comprendre, comment faire face aux différentes maladies dans les maisons d’arrêt des huit régions administratives de la Guinée, surtout le VIH SIDA. En plus, ils seront orientés sur comment se conduire devant un cas qui se présente dans les maisons d’arrêt »
Parlant des résultats attendus au terme des travaux, la conseillère du ministre de la justice a fait savoir que cette formation va contribuer à la réduction du taux de contamination de cette maladie au niveau des différents lieux de détention.
De son côté, la directrice pays ONUSIDA –Guinée, Dr Dado Sy Kagnassy, a souligné que le droit à la santé et le droit des personnes vivantes rentrent dans le cadre de droits humains pour que l’ensemble des services soit mis en disposition.

« Elle s’inscrit entièrement à l’ambition du ministre de la justice afin d’identifier l’établissement pénitentiaire qui regorge le plus grand nombre de population incarcérée, dans les huit régions administratives du pays. Ceci dit que cet atelier rentre dans le développement et la mise en place d’un paquet de service de santé qui va intégrer le VIH SIDA, la tuberculose, et l’hépatite pour un nouveau départ des 8 maisons d’arrêts du pays. Nous espérons qu’au terme de ces travaux, nous serons un paquet consensuel qui va rendre disponible et accessible au niveau des principales maisons d’arrêts pour un départ » a-t-elle souhaité

 

 

Ibrahima Sory  Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Justice : plusieurs ONG portent plainte contre le ministre Mouctar Diallo pour abus de langage

Plusieurs ONG représentées par leur avocat ont porté plainte contre le ministre de la jeunesse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.