Accueil / Société / Honorable Sidiki Cissé : « ce syndicat d’Aboubacar Soumah du SLECG est un syndicat libertin, des enseignants cupides de Guinée »

Honorable Sidiki Cissé : « ce syndicat d’Aboubacar Soumah du SLECG est un syndicat libertin, des enseignants cupides de Guinée »

Dans une interview accordée à notre rédaction lundi 17 décembre 2018, le député de la mouvance présidentielle à l’Assemblée nationale honorable Sidiki Cissé s’est prononcé sur la crise qui secoue le secteur de l’éducation guinéenne déclenchée par le SLECG d’Aboubacar Soumah. 
Dans sa communication, honorable Sidiki Cissé, président de la commission santé, Sports, Culture, Art et patrimoine Historique député uninominal de Fria au compte du RPG Arc-en-ciel a indiqué que cette grève des enseignants ne doit réjouir aucun guinéen, parce que les crises quelques soient leur origine, elles ne sont pas bonnes pour le pays.

Pour lui, il recommanderait entre ces deux camps (gouvernement-syndicat), le dialogue afin de trouver une solution sur cette crise aussi d’éviter de mettre des conditions exagérées qui bloquent le dialogue.

« Cette grève n’est pas bonne pour nos enfants et pour le pays. Il ne faut pas faire la revendication fantaisiste. Comment on peut demander pour chaque enseignant guinéen huit (8) millions de francs guinéens, après tout ce qui s’est passé avec l’augmentation de 40% ? Si vous donnez ces huit (8) millions, à l’éducation et on sait que ce n’est pas le salaire seulement qui construit le pays, il faut faire le courant, construire et reconstruire le système de santé, il y a plaine de chose. Donc le problème de la Guinée ce n’est pas seulement les enseignants, on n’a comme problème, l’ensemble de fonctionnaires et quand vous prenez aussi ces fonctionnaires, ils ne sont qu’une goutte dans ce lot ».

 

« Nous sommes dans l’impasse parce que le syndicat version Soumah est dans une position rigide. Quand le ministre est venu ici, j’ai publiquement dit que j’apprécie sa façon de gérer cette crise. On ne peut pas laisser l’éducation dans les mains des gens qui n’ont que point de revendication salaire, salaire, il faut qu’il soit la fermeté quelque part, quelqu’un ne peut pas se lever balloté uniquement les revendications salariales. Ce syndicat d’Aboubacar Soumah SLECG est un syndicat libertin, des enseignants cupides de Guinée. »

Poursuivant, il a indiqué qu’il faut reconnaitre que le gouvernement a augmenté 40% sur le salaire des fonctionnaires l’année dernière pourquoi, il demande encore huit (8) millions ?

« C’est pour cela que je demande aux élèves, parents d’élèves de ne pas suivre ces marchands. Il faut que les gens se réveillent et qu’ils disent à leurs enfants d’aller à l’école. » Propose honorable

 

 

Ibrahima Sory Camara

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Média : après plusieurs mois de tractations, Alpha Abdoulaye Diallo du journal le populaire prend la tête de l’AGEPI

Le congrès électif du bureau exécutif de l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) s’est tenu à nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.