Accueil / Société / Urgent : le SLECG menace de déclencher une grève dès la semaine prochaine

Urgent : le SLECG menace de déclencher une grève dès la semaine prochaine

Le secrétaire général du Syndicat Libre des enseignants  Chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah a promis jeudi 28 février 2019 dans au cours d’un entretien téléphonique avec notre reporter de relancer la grève des enseignants à partir de la semaine prochaine si le gouvernement ne respecte pas les autres points du protocole d’accord.

Selon lui, depuis la signature de ce protocole d’accord, le gouvernement n’a respecté seulement qu’un seul point pour les enseignants grévistes. C’est pourquoi le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée veut déclencher une grève dans les jours à venir.

«  Si rien  n’est fait d’ici la semaine prochaine par le gouvernement autour de notre protocole d’accord,  nous allons encore relancer la grève sur toute l’étendue du territoire national.  Car depuis notre signature, c’est seulement  un seul point que le gouvernement a eu  à respecter,    c’est celui de dégel des salaires.» Menace Aboubacar Soumah

De son côté, Mohamed Sylla enseignant, souligne ceci : « c’est notre patron,  défenseur  alors si le gouvernement n’a pas respecté son engagement je pense l’arme d’un syndicaliste, c’est la grève et s’il demande de suspendre les cours mais nous allons le suivre. »

à rappeler que ladite menace vient après  deux mois de suspension de grève du Syndicat Libre des enseignants  Chercheurs de Guinée (SLECG)  qui a été marqué la signature d’un protocole d’accord de 12 points revendicatifs avec le gouvernement.

 

Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

MOHAMED BEAVOGUI : « Dans nos cultures, il y a des réponses à nos problèmes »

Le Premier ministre Mohamed Béavogui a reçu en audience lundi 16 mai 2022 les chefs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.