Accueil / Sports / Sanoussi Bantama Sow aux détracteurs : « je suis mieux placé pour expliquer l’historique du COCAN 2023 »

Sanoussi Bantama Sow aux détracteurs : « je suis mieux placé pour expliquer l’historique du COCAN 2023 »

Le ministre des sports de la Culture et du patrimoine historique, Sanoussi Bantama sow s’en est pris mercredi 27 mars dernier à Conakry lors du lancement des travaux de formation des journalistes sportifs aux détracteurs qui critiquent le comité en charge de l’organisation de la CAN 2025.

Selon lui, à chaque fois qu’on veut faire de bonne chose en Guinée, on crée des débats inutiles qui n’apportent absolument rien au pays.

« Je tiens à dire aux gens en Guinée pour une fois, acceptons d’aller dans le même sens, la Guinée devait organiser la CAN 2023, je suis mieux placé pour expliquer l’historique du COCAN 2023. Le ministre des sports Aboubacar Titi Camara à l’époque, celui qui a été l’initiateur de l’organisation d’une CAN en Guinée avec la Fédération Guinéenne de Football sortante qui avait à sa tête Salif Camara Super-V. Quand j’ai remplacé Titi Camara en tant que ministre de la jeunesse et du sport, j’ai repris le dossier parce que c’est dans l’intérêt de la Guinée. L’administration est une continuité mais, quand tu es convaincu qu’un projet va dans l’intérêt du pays, tu portes le dossier. J’ai mis en place une équipe pour monter ce dossier et de déposer à la CAF, du coup, il y avait eu l’accord de principe entre la Confédération Africaine de Football (CAF) et la Guinée ».

« Quand j’ai été limogé, les ministres qui m’ont succédé, ont suivi le projet, quand je suis revenu dans ce département comme ministre de tutelle, j’ai continué de suivre de ce dossier, mais, un moment donner tout le monde était convaincu que la Guinée n’avait pas les capacités d’organiser cette compétition et nous avons pris un engagement devant les députés à l’Assemblée nationale. J’ai dit que la Guinée ne reculera pas, nous rentrons dans l’histoire de la Guinée, nous allons faire tout pour être au rendez-vous de 2023 en ce moment ce n’était pas 2025 ». explique-t-il Bantama Sow.

Poursuivant, il a souligné qu’il y a eu finalement glissement de l’organisation de le CAN 2023 et cela veut dire que le décret qui portait la création du COCAN 2023 est caduc.

« C’est maintenant 2025 et quand les gens disent actuellement que nulle part en Afrique, un ministre en charge des sports n’a jamais piloté un comité d’organisation d’une CAN .Je dis que c’est faux, informez-vous et même si ce n’était pas le cas chaque État est souverain et chaque gouvernement est libre de faire porter le projet à qui il veut, ce qui compte, c’est le résultat. En Côte d’Ivoire, C’est le chef du gouvernement qui est le président du comité de pilotage du COCAN 2023, parce que la réalisation des infrastructures est une mission exclusive de l’État au Cameroun, c’est le ministre en charge des sports qui est le président du comité de pilotage. Donc je souhaiterais qu’en Guinée les gens puissent faire la différence». Précise-t-il.

« On ne peut pas parler le développement du sport sans infrastructures. La Guinée pour abriter une CAN, c’est l’affaire de tous bons Guinéens, alors je souhaite qu’on enlève l’affaire de Sanoussi Bantama sow dans ça. Donc, j’invite la presse a enlevé le nom de Bantama Sow dans ça. Le décret dit ministre en charge des sports demain je peux n’est pas être ministre celui qui viendra va assurer la présidence. » Conclut-il.

 

 

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Sport/Foot : la Guinée abritera abritera du 24 Novembre au 8 Décembre prochain le tournoi UFOA des moins de 20ans

La Guinée abritera du 24 Novembre au 8 Décembre prochain le tournoi de l’Union des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.