Accueil / Politique / Guinée : les acteurs politiques en conclaves autour du fichier électoral

Guinée : les acteurs politiques en conclaves autour du fichier électoral

La 27ème Session du Comité de suivi des accords politiques s’est tenue ce vendredi 19 avril 2019 à Conakry sous la présidence du ministre de l’administration du Territoire et de la décentralisation Bouréma Condé en présence des acteurs du processus électoral.

Objectif, discuté autour de la table avec les acteurs politiques par rapport à lecture de l’audit du fichier électoral mené par un groupe d’experts.

À l’occasion, le président de la CENI, Me Salif Kébé a fait savoir que sa présence au sein du comité de suivi s’inscrit dans le cadre de présenter l’ensemble des recommandations du fichier électoral.

« Nous les avons présentés devant les acteurs du processus électoral et chacun a pu poser la question et a pu faire des recommandations. Nous sommes d’accord que des recommandations doivent être appliquées pour l’amélioration de notre fichier électoral. Maintenant, il y a 77 recommandations, mais 77 recommandations ne sont pas toutes applicables dès maintenant. Il y a des recommandations à court terme, il y a des recommandations à moyen terme, et aussi des recommandations à long terme. Nous, nous voulons aller techniquement voir telle sont les recommandations à mettre en œuvre immédiatement pour aller aux élections » a-t-il déclaré.

Selon le président du Comité des accords politiques, Bouréma Condé, les débats ont été satisfaisants et les participants ont apprécié le fichier électoral.

« Je résume que globalement le fichier qui a été audité et reconnu comme satisfaisant. C’est-à-dire, le travail des experts a été salué par toutes parties prenantes au dialogue politique. L’opposition, la mouvance, la société civile et les partenaires, tout le monde a apprécié le travail abattu par les experts qui ont travaillé sur le fichier ».

De son côté, le président du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara, a salué la tenue de cette rencontre avant de demander la mise en œuvre de ces recommandations.

« On a eu une excellente présentation par la CENI, nous sommes d’accord que les recommandations soient mises en place dans les meilleures des conditions » a-t-il soutenu
Pour sa part, le représentant de l’UFDG, Cellou Baldé a demandé à la CENI de prendre en compte toutes les recommandations issues de cette rencontre.

« Il s’agit pour la CENI, de faire en sorte que ces recommandations soient prises en compte dans le cadre de la révision du fichier électoral. Il y a une recommandation qui dit  » au vu du nombre de doublons persistants, que les électeurs dans leur totalité doivent passer devant la machine pour être confirmés » conclut-il.

 

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : le FNDC réitère son appel à se préparer à la reprise des manifestations pour exiger la libération de tous ses militants (Copie)

Le Procureur Général près la Cour d’appel de Kankan a été convoqué à Conakry pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.