Accueil / Société / Circulation routière à Conakry : le contrôleur national de la sécurité routière annonce des nouvelles mesures pour réduire les embouteillages dans la capitale

Circulation routière à Conakry : le contrôleur national de la sécurité routière annonce des nouvelles mesures pour réduire les embouteillages dans la capitale

Dans une déclaration rendue public ce jeudi 16  mai 2019,  le contrôleur national de la sécurité routière général Mamadou Camara prend a annoncé des nouvelles mesures contre les occupants illégaux de la route.

Dans sa déclaration, général Mamadou Camara a indiqué que c’est avec amertume que le ministre de la sécurité et de la protection civile à travers  la direction générale de la police nationale a malheureusement constaté l’occupation anarchique des routes principales, secondaires et tertiaires tant à  Kaloum que dans les autres communes de la capitale.

« Dans la commune de Kaloum, les routes secondaires et tertiaires sont obstruées par les stationnements fantaisistes et anarchiques des engins de tous types mais aussi et surtout par des agrégats et autres matériaux de constructions déversés çà et là. Les artères principales et secondaires des autres communes de la ville de Conakry n’échappent pas cette réalité. Des camions remorques et autres véhicules en stationnement  rétrécissent et parfois obstruent même la chaussée. »

Poursuivant, il a signalé que cette situation s’ajoute à l’incivisme de certains usagers qui nonobstant les sacrifices des uns et des autres pour le maintien de l’ordre dans la circulation se rendent délibérément coupable de : Circulation en sens inverse, circulation en sens interdit, circulation en double et triple fils.

« La direction générale de la police

nationale n’occulte pas aussi le mauvais comportement et l’inexpérience de certains agents de la sécurité routière. Voilà quelques faits qui sont à l’origine des ralentissements récurrents  de nature à créer des embouteillages sur les artères principales secondaires et tertiaires de la ville de Conakry ces derniers temps ».

 

Pour finir, général Mamadou Camara a précisé que sur instruction du ministre de la sécurité et de la protection civile, des dispositions idoines sont prisent pour corriger cet état de fait et soulager les paisibles citoyens durant cette période de ramadan.

 

Sorel Damouya

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Précisions : Les petits communicants des partis politiques ne sont pas des journalistes (par Ibrahima Kalil Sylla)

En Guinée, nous assistons aujourd’hui à des séries de publications intempestives sur les réseaux sociaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.