Accueil / Société / Levée du corps de Mamadou Mansaré : quand on refuse une chaise à Aboulaye Sow de l’USTG

Levée du corps de Mamadou Mansaré : quand on refuse une chaise à Aboulaye Sow de l’USTG

L’acte pareil banal pour certains mais par contre, pour les observateurs de la vie sociopolitique du pays ce n’est pas étonné qu’il se passe ainsi. Ladite levée du corps a eu lieu à la morgue du CHU d’Ignace Deen, dans la matinée de ce vendredi 11 octobre 2019. Plusieurs acteurs du monde syndical de la Guinée ont pris part. Sow de la FESABAG est venu presque trouver le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée, (CNTG) Amadou Diallo, et sa suite notamment l’Union syndicale des travailleurs de Guinée, (USTG), version Mamou.

Le général de l’USTG version Conakry, Aboulaye Sow visiblement  savait que le terrain est miné malgré que ça soit un cas de deuil. Arrivé au hall du hangar de la morgue aménagée pour la cause, il s’était arrêté afin certainement de prendre connaissance de l’atmosphère du lieu. Il a été invité du coup par Malick Sankon de rejoindre ses collègues en face de la dépouille de Mansaré. Ce dernier (Aboulaye Sow) n’ayant pas trouvé une chaise vacante, sauf celle réservée pour le chef de l’Etat. Le syndicat s’est dirigé vers les 7 chaises superposées les unes sur les autres et gardées par un jeune d’une trentaine d’années situées à un mètre desdites chaises, les deux généraux de la CNTG : Amadou Diallo et Kader Aziz Camara. Sow demandé au jeune de lui donner une chaise, ce dernier refusa. Devant la dépouille et devant le monde qui était massivement mobilisé pour la cause. Entre temps un sexagénaire arriva l’une des 7 chaises a été prise et donnée à ce dernier. S’en suit la venue du directeur général des douanes, le général Toumani Sangaré, ce dernier aussi a eu la baraka d’être servi dans le même lot de chaises. Le général du l’USTG et de la FESABAG a pu avoir où savoir grâce à l’intervention du directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, Malick Sankon. Ce dernier intima un jeune d’aller lui chercher une chaise. Il s’installa majestueusement en réajustant son boubou blanc devant le corps de Mansaré, à sa gauche la maire de Kaloum, Aminata Touré.

La présence de l’imam de la grande mosquée Fayçal, Mamadou Saliou Camara a été aussi constaté par notre reporter. Celle du président de la République, Alpha Condé a abouti à la cérémonie de prières et des bénédictions. Par la suite le cortège s’est ébranlé vers la mosquée Fayçal pour les dernières prières faites sur la dépouille du syndicaliste Mamadou Mansaré.

 

Smkara Yögbö

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Santé : tenue à Conakry du premier forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en Guinée

Les travaux du premier forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.