Accueil / Interview / Opinion / Guinée 2020: voici le profil du successeur d’Alpha Condé (Par Naman Camara)

Guinée 2020: voici le profil du successeur d’Alpha Condé (Par Naman Camara)

Depuis1992 l’année de  la légalisation du multipartisme en Guinée, j’observe l’évolution du RPG et de son leader le professeur Alpha Condé.

 

Au mois de Novembre 1992 j’ai été introduit dans la famille politique d’Alpha Condé par un de ses meilleurs amis monsieur Aly OULARE professeur de sociologie chef de département de sociologie à GAMAL qui fut mon consultant de fin d’études.

 

Toujours en 1992 en tant que sociologue journaliste à la rédaction du premier journal en forme tabloïd de la Guinée OBSERVATEUR QUOTIDIEN de Sékou Koné, j’ai couvert plusieurs activités politiques de professeur Alpha Condé et de son parti le RPG.

 

Au cours de ces activités j’ai observé l’homme politique, un homme respectueux de ses engagements, un homme de parole.

 

A la veille de ce double scrutin législatif et référendaire, j’apporte ma contribution pour la compréhension de l’homme d’État, de l’homme politique.

 

Aujourd’hui penser que Alpha Condé sera candidat après son second mandat c’est vraiment mal connaître cet homme à la parole d’honneur. Vouloir adapter la constitution aux réalités du pays ne signifie pas s’éterniser au pouvoir. Je fonde cette analyse sur trois engagements pris par ALPHA Condé depuis son avènement au pouvoir et qui sont en train de se concrétiser

 

Premier engagement 

 

Le retour de la Guinée au sein de la communauté internationale LA GUINÉE ISBACK. En dix ans le pays  a retrouvé ses marques dans la diplomatie mondiale. Une place que la Guinée avait perdue après la mort du père de l’indépendance le très respectueux camarade Ahmed Sékou Touré. Pour ce premier engagement merci professeur Alpha Condé mission accomplie.

 

Deuxièmement engagement

 

Le professeur Alpha Condé s’est engagé à rajeunir l’espace politique et administratif.

Aujourd’hui chose faite rien qu’à observer le visage politique de son parti le RPG ARC EN CIEL la porte est grandement orientée vers une nouvelle génération de leaders politiques. A ce niveau également parole d’honneur respectée.

 

Troisième engagement 

 

Dans son discours d’investiture le premier président démocratiquement élu de l’histoire de la Guinée s’est engagé à devenir le premier Mandela du pays.

 

Plusieurs citoyens  leaders politiques et acteurs de la société civile vont regretter amèrement d’avoir manipulé et lancer dans la rue des jeunes innocents contre un homme de parole.

Après avoir longtemps gardé une position ambiguë sur son avenir politique après ce  second mandat entant qu’observateur j’ai la conviction qu’Alpha Condé sera effectivement le premier Mandela du pays. Je suis certain de ce couronnement apaisé.

 

Mais d’où  sortira cet oiseau rare pour succéder à alpha Condé ? Pertinente question.

Au regard  des grands changements politiques et de nouveaux leadership intervenu partout ces derniers temps la Guinée n’y échappera pas.

 

Pour ma part cet oiseau rare pour remplacer alpha Condé  sortira de la génération des années 60 et 70 .c’est ma génération qui bouscule entre 55ans et 60ans.ce choix encore une fois confirmera la volonté de Alpha Condé de faire la passe à ces jeunes leaders technocrates que la mouvance présidentielle en compte en milliers.

Le prochain président de la côte d’Ivoire n’aura que 55 à 60 ans.

Pour le moment, le pressenti l’actuel premier ministre ivoirien Gon Koulibali a 61 ans.

 

Aujourd’hui aucun parti politique n’est épargné par cette fronde de la nouvelle génération. C’est devenue une nécessité incontournable au regard des résultats médiocres obtenus par les leaders de UFDG UFR PDN PADES etc…

 

Parmi ces leaders aucun n’a l’étoffe nécessaire d’être élu au prochain scrutin présidentiel

Même réalité au sein de la mouvance présidentielle où  aucun ministre de Lansana conté au regard de leur passé n’est capable de rassembler et de fédérer les militants et sympathisants.

Même si à date le professeur Alpha Condé n’a pas encore dévoilé son choix nous estimons que  pour la stabilité du pays et la continuité de ses œuvres il faut un nouveau leadership un nouveau sang politique.

 

Nous sommes aussi certains qu’à l’occasion de la prochaine rentrée parlementaire avec la nouvelle constitution qui sera adoptée sans doute le professeur Alpha Condé comme le prévoit la dite constitution s’adressera en personne à la nation guinéenne avec en toile de fond son retrait de la vie politique et le choix de son candidat.

 

Ainsi dit ainsi fait le professeur Alpha Condé s’inscrira dans l’histoire de la Guinée de la belle manière en confirmant les trois valeurs qu’il a toujours défendu : la stabilité de la Guinée, la démocratie et l’honneur.

 

 

 Naman Camara journaliste consultant médias

Président de GERDDESGUINEE

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Précisions : Les petits communicants des partis politiques ne sont pas des journalistes (par Ibrahima Kalil Sylla)

En Guinée, nous assistons aujourd’hui à des séries de publications intempestives sur les réseaux sociaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.