Accueil / International / Entrepreneuriat: Naissance de la « Confédération africaine des très petites, petites et moyennes entreprises »

Entrepreneuriat: Naissance de la « Confédération africaine des très petites, petites et moyennes entreprises »

Cette nouvelle structure œuvrera notamment à « développer l’esprit entrepreneurial chez la population africaine ».

Dix pays africains dont le Maroc, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Tchad, la Guinée, le Cameron, le Burkina Faso, ont créé, le 25 avril 2020, la « Confédération africaine des très petites, petites et moyennes entreprises »

(TPE-PME). Cette Confédération s’est fixé comme objectifs majeurs de « créer une synergie entre ces entreprises sur l’ensemble du continent », « assurer un climat favorable des affaires », « créer les conditions adéquates à la promotion des TPE-PME en Afrique » ou encore « relever de nouveaux défis dans le cadre de l’intégration des marchés et des économies africaines ».

Elle œuvrera également à « faciliter l’accès aux financements et aux marchés des TPE-PME sur tout le continent », « renforcer les capacités des TPE-PME en vue d’accroître leur contribution à la création de richesses » et « améliorer la compétitivité des TPE-PME africaines ».

Selon ses initiateurs, la Confédération reconnait la nécessité, pour tous les États membres de se doter d’un instrument global d’orientation des politiques en faveur des TPE-PME africaines et d’accroître les échanges commerciaux économiques et financiers entre les TPE-PME africaines, ainsi que l’importance de faciliter l’accès des TPE-PME aux marchés et aux financements publics et privés.

La crise causée par la pandémie du Coronavirus « a accéléré le processus de création de cette structure Africaine », a-t-on fait remarquer. Son bureau exécutif élu a confié la présidence à Abdellah Fergui, président de la confédération marocaine des TPE-PME.
La première mission de ce bureau « sera bien évidemment le dossier de la relance des TPE-PME dans ces pays d’Afrique ».

Un « comité de relance » sera créé pour « préparer le redémarrage des TPE-PME africaines menacées de faillites, si des mesures ne sont pas prises pour les accompagner », a-t-on noté.

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo autorisé à quitter la Belgique sous conditions

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi autoriser sous conditions l’ancien président ivoirien Laurent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.