Accueil / International / Niger: Don allemand à la Compagnie mobile de contrôle des frontières
POLYCOPIÉ - Cette Compagnie est capable de couvrir une zone de 200 kilomètres carrés et lutte efficacement contre la migration irrégulière, la criminalité organisée et la menace terroriste. Foto: EUCAP Sahel

Niger: Don allemand à la Compagnie mobile de contrôle des frontières

Capable de couvrir une zone de 200 kilomètres carrés, cette Compagnie « lutte efficacement contre la migration irrégulière, la criminalité organisée et la menace terroriste ».

EUCAP Sahel Niger, mission civile européenne qui soutient l’État nigérien à renforcer son secteur de sécurité, a livré, le 22 avril, six camions à la deuxième « Compagnie mobile de contrôle des frontières » (CMCF 2), une nouvelle unité de police déployée à Birni N’Konni (Sud), à la frontière avec le Nigeria, pour lutter contre la migration irrégulière, la criminalité organisée et le terroriste. « Avec ce lot d’équipements roulants, de pièces d’uniformes et d’autres matériels qui lui est destiné, la CMCF 2 devient plus mobile et indépendante », a annoncé EUCAP Sahel Niger.

D’un coût de 300 millions de francs CFA (environ 485 000 euros), ce don est cofinancé par l’Allemagne et les Pays-Bas, a-t-on indiqué. La CMCF est un dispositif opérationnel, mobile et novateur, développé par l’État nigérien. Elle entend améliorer la surveillance, le contrôle et la sécurisation des frontières terrestres, fluviales et lacustres avec les pays limitrophes du Niger.

La première compagnie (CMCF 1) a été financée exclusivement par les États-Unis, alors que la 2ème (CMCF 2) a été mise en œuvre par EUCAP Sahel Niger, grâce au soutien financier de l’Allemagne à hauteur de 60 pour cent et des Pays-Bas (40 pour cent). Chaque CMCF compte environ 250 femmes et hommes, répartis en 5 sous-unités.

Capable de couvrir une zone de 200 kilomètres carrés, la CMCF 2 « lutte efficacement contre la migration irrégulière, la criminalité organisée et la menace terroriste », a-t-on affirmé. « La sécurité frontalière est un facteur important de la sécurité et de la stabilité interne. L’objectif de ce soutien est de répondre efficacement aux risques de sécurité le long des frontières nationales et de protéger la population vivant près de la frontière contre les attaques criminelles », a souligné un expert à la Mission EUCAP Sahel Niger.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Mexico: Un accident de train fait 23 morts et 65 blessés

Au moins 23 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées après qu’un viaduc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.