Accueil / International / L’OIM lance un Prix du journalisme sur la migration
POLYCOPIÉ - L'objectif de ce concours est de « rendre hommage aux journalistes qui mettent en évidence la migration et son impact », selon l'agence onusienne spécialisée. Foto: OIM

L’OIM lance un Prix du journalisme sur la migration

L’objectif de ce concours est de « rendre hommage aux journalistes qui mettent en évidence la migration et son impact », selon l’agence onusienne spécialisée.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé un appel à candidature pour la première édition du « Prix du journalisme sur la migration en Afrique de l’Ouest et du Centre ». Ce concours est ouvert aux journalistes ressortissants de 22 pays de la région (Bénin, Burkina Faso, Cap- Vert, Cameroun, RCA, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Tchad et Togo)

Sont éligibles les journalistes qui couvrent « la migration et la migration irrégulière », « les alternatives à la migration irrégulière », « les histoires de réintégration de migrants », « la sensibilisation à la migration », et « la migration dans un contexte d’urgence, de changement climatique et de dégradation de l’environnement », a indiqué l’OIM. L’objectif du concours consiste à « promouvoir des reportages de qualité sur la migration », et à « récompenser les meilleurs reportages de la région, qui mettent en lumière la migration sous différents angles, notamment la migration sûre, la migration et le changement climatique, ainsi que la réintégration des migrants de retour ».

Il s’agit également de mettre l’accent sur la migration environnementale et la migration irrégulière, et de « s’efforcer de corriger les discours erronés et discriminatoires sur la migration et de promouvoir un reportage équilibré et factuel », a-t-on affirmé. « Les questions liées à la migration sont multidimensionnelles et font souvent l’objet de malentendus. Le soutien des journalistes est le meilleur moyen d’expliquer ces complexités et de donner une compréhension claire sur l’ensemble des aspects de la migration », a souligné Christopher Gascon, Directeur régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

« Un reportage efficace sur la migration permet de présenter à la population une vision plus claire sur ces questions, mais également une compréhension aboutie. Nous souhaitons que les histoires de migration soient rapportées de manière équilibrée afin que les migrants puissent prendre des décisions éclairées et que le grand public reçoit des informations objectives » a-t-il dit.

Les candidatures doivent être envoyées sur l’adresse électronique reportingmigration.org, jusqu’au 15 octobre 2021, a ajouté l’OIM.
Les soumissions doivent être publiées à la radio ou à la télévision, ou dans des médias traditionnels ou sur des plateformes numériques, entre le 1er septembre 2020 et le 31 août 2021. Seules les soumissions dans lesquelles le candidat est l’auteur principal ou le co-auteur de l’œuvre présenté seront acceptées.

Le Prix récompensera huit journalistes qui recevront chacun une somme allant jusqu’à 1250 dollars. Les lauréats recevront également un certificat de reconnaissance et seront invités à une cérémonie de remise de prix virtuelle qui sera diffusée sur les médias sociaux de l’OIM.

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Insolite : pour avoir restitué 28 millions de francs CFA, un conducteur de moto-taxi devient la risée de son village

L’adolescent libérien, conducteur de moto-taxi, qui a trouvé et restitué de l’argent à une femme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.