Accueil / Société / Guinée/Menace contre les journalistes: le SPPG exhorte les autorités à oeuvrer pour la protection des hommes de medias

Guinée/Menace contre les journalistes: le SPPG exhorte les autorités à oeuvrer pour la protection des hommes de medias

 

Le bureau exécutif national du syndicat des professionnels de la presse de Guinée a adressé des courriers d’alerte menaces au procureur Général près la cour d’appel de Conakry, au haut commandant de la gendarmerie nationale et au ministre de la sécurité et de la protection civile à l’effet de prendre toutes les dispositions pour éviter le pire.
Le SPPG a entamé ces démarches à la suite de la requête du journaliste Habib Marwane Camara qui a saisi le bureau exécutif le mardi 17 mai 2022.
En effet, l’administrateur général du site d’information lerevelateur224 a eu des alertes persistantes de la part des connaissances l’informant des passages à répétition des hommes suspects qui demandent après lui à des endroits qu’il fréquente souvent. Des témoignages revèlent que ces personnes à sa recherche circulent dans des véhicules non immatriculés aux vitres fumées et seraient des corps habillés. Il faut signaler qu’il y a un mois et quelques, Ousmane Bangoura de l’émission Danteguet sur Fim fm avait lui aussi alerté le syndicat sur des cas de menaces et de filature de la part des personnes utilisant également un véhicule non immatriculé.
Face à ces multiples actes qui mettent la vie des journalistes en danger, le SPPG exhorte les autorités à oeuvrer pour la protection de l’intégrité physique et morale des professionnels des médias dans notre pays mais aussi, à identifier et punir ces ennemis de la presse qui risquent de commettre l’irréparable si rien n’est fait.
Autre dossier remonté au bureau national, c’est l’incident enregistré le 17 mai courant à Dubréka entre la délégation du préfet et le journaliste Sayon Camara accompagné de son cadreur Moustapha Kandjoura Diané empêchés le même jour de couvrir les opérations de récupération des domaines de l’État. À ce niveau, le Général PENDESSA a joint au téléphone le préfet et les échanges ont abouti à une meilleure compréhension suivie de garanties données quant à la sécurité des journalistes dans la zone de Dubreka.
Conakry, le 20 mai 2022.

Le bureau national

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Transport: bientôt 300 bus pour le transport public dans le pays

L’ancien ministre des Infrastructures et de transports par intérim, Ibrahima Sory Bangoura était samedi 26 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.