Accueil / Economie / Le Japon va consacrer 30 milliards de dollars à l’Afrique
ARCHIVE - Au cours des trois prochaines années, le Japon encouragera les talents de 300 000 personnes en Afrique dans l'agriculture, la santé, l'éducation et la justice. Foto: Jürgen Bätz/dpa

Le Japon va consacrer 30 milliards de dollars à l’Afrique

Au cours des trois prochaines années, le Japon encouragera les talents de 300 000 personnes en Afrique dans l’agriculture, la santé, l’éducation et la justice.

 

Le Le Premier ministre japonais Fumio Kishida s’est engagé à consacrer 30 milliards de dollars au cours des trois prochaines années au développement de l’Afrique, en mettant l’accent sur l’investissement dans le capital humain et en favorisant une croissance de qualité. Dans son discours en ligne prononcé à l’occasion de la conférence internationale sur le développement de l’Afrique, connue sous le nom de TICAD, en Tunisie, il a souligné que le Japon allait se développer avec l’Afrique.

 

Selon l’Agence de presse japonaise Kyodo News, Fumio Kishida « différencie son approche de celle de la Chine, qui, selon les critiques, a accablé les nations pauvres de dettes énormes liées à des projets d’infrastructure ». « Nous travaillerons ensemble avec l’Afrique pour surmonter les défis de la région », a déclaré Fumio Kishida qui a souligné l’importance d’investir dans les personnes, « un élément clé de sa volonté de créer une nouvelle forme de capitalisme ». Il a réaffirmé que la croissance et la répartition des richesses devaient aller de pair.

 

Au cours des trois prochaines années, a indiqué Kyodo News, le Japon encouragera les talents de 300 000 personnes en Afrique dans des domaines tels que l’agriculture, les soins de santé, l’éducation et la justice. Fumio Kishida a exprimé sa volonté de renforcer la coopération avec les nations africaines pour réformer le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), « de plus en plus considéré comme dysfonctionnel à la suite de l’agression » de l’Ukraine par un membre permanent, la Russie. Les points à l’ordre du jour à la TICAD 8 comprennent la crise alimentaire aggravée par l’interruption des expéditions de céréales et la flambée des prix des denrées alimentaires à la suite de l’invasion de l’Ukraine, la sécurité énergétique et l’amélioration des services de soins de santé.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Économie : Partenariat pour renforcer le commerce entre le Japon et l’Afrique

L’objectif est de soutenir l’Afrique à devenir un partenaire commercial encore plus important est essentiel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.