Accueil / Politique / Violences postélectorales : Dr Faya Millimono accuse la CENI et le gouvernement d’être responsable

Violences postélectorales : Dr Faya Millimono accuse la CENI et le gouvernement d’être responsable

Le leader du parti Bloc Libéral Dr Faya millimouno a animé une conférence de presse mardi 13 février 2018 à son siège à Conakry pour faire le point sur la situation socio-politique du pays.
À l’entame de son intervention, le président du Bloc Libéral Dr Faya millimouno a d’abord accusé la CENI d’être responsable de la crise dont le pays traverse actuellement.

« La Guinée vit dans une succession des crises, une simple élection, le tissu social en lambeau, nous voyons des jeunes qui meurent, nous voyons des familles endeuillées, nous avons beaucoup de destructions des biens publics qui sont également détruites. Nous sommes dans une situation très chaotique maintenant là. Raison pour laquelle le BL, nous en appelons au sens de responsabilité des uns et des autres ».

Plus loin, Dr Faya Millimouno lance un appel aux acteurs politiques, l’État et les institutions à plus de responsabilité pour le rayonnement de la paix et l’unité nationale dans le pays «Les discours haineux et ethnicisés doivent disparaitre dans nos communications nous acteurs sociopolitiques, parce que personne ne gagne quelque chose en mettant le feu dans le pays ». Ajoute-t-il le président du BL, Dr Faya

Parlant de la CENI, Dr Faya Millimouno a fait savoir que la classe politique guinéenne n’a pas confiance à la CENI.

« Si on n’était pas dans une situation où nous vivons chaque jour avec l’accord de 2015, on avait déjà dit que cette CENI devait être changé, alors à quand on va se débarrasser de cette CENI pour avoir une institution plus responsable». Souligne-t-il Dr Faya.

 

 

Ibra Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

LABÉ : LE PREMIER MINISTRE LANCE LES ACTIVITÉS DU PROJET SWEDD EN GUINÉE

Labé, le 20 mai 2022 – Le Premier ministre a procédé ce vendredi au lancement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.