A la une
Accueil / Actualité / Matoto : par erreur des autorités communales de l’éducation, un candidat a failli perdre les premières epreuves du baccalauréat session 2018

Matoto : par erreur des autorités communales de l’éducation, un candidat a failli perdre les premières epreuves du baccalauréat session 2018

C’est parti pour le baccalauréat session 2018 dans la commune de Matoto, cette année ils sont au nombre de 20418 candidats dont 325 en Franco-Arabe, répartis dans 48 centres qui affrontent le baccalauréat unique, sous l’encadrement de 1364 surveillants.

Le Lycée Ahmed Sékou à l’aéroport dans la commune de Matoto a été choisi par les autorités du ministère et la direction communale de l’éducation pour abriter le lancement des premières épreuves, ce mercredi 27 juin 2018.

En présidant le lancement des premières épreuves, le secrétaire Général de l’enseignement supérieur de la Recherche Scientifique M. Binko Mady Touré a demandé aux candidats de travailler dans la sérénité, d’éviter les fraudes et il a invité aussi les surveillants à être vigilants et rigoureux avant de souhaiter bonne chance aux candidats.

À noter qu’un candidat n’avait pas retrouvé sa salle jusqu’au lancement des premières épreuves, sauf après son intervention dans les medias, il a été installé dans une salle par les autorités communales de l’éducation de Matoto.

 

Idriss Cissé

A propos guiquo-admin

Check Also

Migration: La Guinée installe le système MIDAS sur la frontière avec le Mali

Ce système permet de contrôler électroniquement les flux migratoires aux points de passages frontaliers entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.