Accueil / Société / Désolidarisation de la FESABAG aux autres centrales syndicales : Abdoulaye Sow démasqué par ses membres « Il passe tout son temps devant les portes des patrons et des ministres.»

Désolidarisation de la FESABAG aux autres centrales syndicales : Abdoulaye Sow démasqué par ses membres « Il passe tout son temps devant les portes des patrons et des ministres.»

La commission de négociation du mouvement syndical guinéen a fait un compte rendu après trois jours de discussions avec le gouvernement ce samedi 07 juillet 2018 à ses mandateurs suite à l’augmentation du prix du carburant à la pompe.

Au cours de cette rencontre, la secrétaire ajointe de la FESABAG, Oliano Marie Yvonne Koumbassa se dit indignée par son secrétaire Général Abdoulaye Sow qui vient de se désolidariser aux autres mouvements syndicaux.

« Aujourd’hui, je suis vraiment indignée, en tant que Guinéenne, et membre de la FESABAG de feu Fofana paix à son âme. Un responsable d’une telle fédération qui passe dans les medias pour dire que, les privés ne sont pas concernés par ce mouvement. Je m’inscris en fausse. Qui n’est pas concerné ? Tout le monde est concerné, parce que, qui parle de la banque, parle de tout le monde, qui parle de la banque, parle des fonctionnaires, des cireurs, des vendeuses des piments etc. Cela veut dire que, sans la présence de ces gens, il n’y a pas de banque. Mon secrétaire Général a dit que l’inter central (USTG –CNTG, sont tous petits devant la FESABAG. Parce qu’eux défendent que les salaires de 1 million à 2 millions que nous nous sommes dépassé. C’est humiliant, dans la bouche d’un leader qui a remplacé feu Fofana qui a défendu même les vendeuses de piment. Les secteurs privés sont avec vous, tant que nous sommes affiliés à votre centrale qui est la CNTG, nous sommes obligés d’adhérer. » A dénoncé avec regret

Pour elle, le message d’Abdoulaye Sow est surprenant, « lors de notre récente réunion, il a été la première personne à dire ceci ‘’Si l’État augmente un centime, nous allons fermer toutes les banques assurances et micro finance « .Alors pourquoi ce changement dans 48h ? Il faut qu’il revienne sur terre, intérêt personnel et égoïste corruption non. Il est tout temps devant les portes des patrons et des ministres, Il est parti trop loin. Donc je défends ma nation. Je lance un appel à tous les travailleurs du secteur financier, à toute la population guinéenne de continuer le combat, cette lutte est une affaire Nationale ». Ajoute-t-elle

 

Ibra Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Manifestation du 14 octobre : « Il ne s’agit pas de détruire les biens des uns et des autres », dixit Mohamed Kaba

Le siège dudit parti a servi de cadre, le samedi dernier: le recensement électoral, la manifestation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.