Accueil / Société / Guinée: Arrestation de deux Nigériens avec 200 kg de faux lingot d’or et d’importants kilos de cocaïne

Guinée: Arrestation de deux Nigériens avec 200 kg de faux lingot d’or et d’importants kilos de cocaïne

Les services spéciaux de la lutte contre la drogue et le crime organisé ont procédé ce vendredi 13 juillet 2018 à Conakry à la présentation de deux grands présumés criminels de nationalité nigérienne aux médias.

Ces deux présumés criminels sont arrêtés pour trafic de drogue et détention illégale des pierres précieuses.

Selon secrétaire Général adjoint chargé des services spéciaux de la lutte contre la drogue et le crime organisé Sékou Mohamed Diakité, le présumé auteur du nom de NDU JOHN IKECHUKWU alias Alberto Braimas est un habitué des faits à l’échelle internationale, il est arrêté pour la vente illicite de pierre précieuse « après l’interpellation, le présumé auteur avait reconnu les faits mis à sa charge donc, il faudrait que les gens comprennent qu’il s’agit de la criminalité frontalière ».

 

De son côté, le commissaire divisionnaire Daba Traoré, a fait savoir qu’il y a très longtemps, l’équipe des services spéciaux a été informée sur l’activité d’un réseau d’escroc à l’échelle international.

« Quand nous avons eu l’information sur la présence d’un présumé individu d’une autre nationalité qui se livrait dans cette activité d’escroquerie, en matière de pierre précieuse, nous avons ouvert une enquête et le mardi12 juin 2018, nous avons procédé à son interpellation dans sa résidence à Kipé (Conakry). Il a été trouvé en possession de plusieurs faux documents ; administratif guinéen, dont 4 passeports, 200 kg de faux lingot d’Or, 69 kg de faux or en poudre, 4 faux cachets, 3 sachets contentent 1700 cristaux de diamant. Explique-t-il le commissaire
Interrogé par les journalistes, le présumé a vite reconnu les faits qui lui ont été reproché.

Plus loin, il se dit qu’il ne travaille pas en collaboration avec certains guinéens mais il exerce ce métier dans le pays depuis plus de 6 mois.

Quant au second présumé auteur, il s’agit de Mr NWBUEZE TOCHUKWU JUDE, arrêté au poste frontalier de Kourémali dans la préfecture de Siguiri avec de la poudre blanche (cocaïne).

« Il a été interpellé le 09 juillet 2018 à la frontière Kouremali par les agents de l’OCAD. Il fait partie d’un réseau de trafic international de Drogue de cocaïne ; il a été dépêché par le réseau pour accomplir cette mission au Libéria, en passant par la Guinée. Arrivé à la frontière, par son attitude, il a été arrêté, après la fouille, notre équipe a retrouvé sur lui 37 boules de cocaïnes dans son slip. » A-t-il dit le colonel Mamadou Camara

 

Ibra Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Média : après plusieurs mois de tractations, Alpha Abdoulaye Diallo du journal le populaire prend la tête de l’AGEPI

Le congrès électif du bureau exécutif de l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) s’est tenu à nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.