Accueil / Société / Un des responsables du parti PADES déplore le décret du chef de l’État confirmant Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la cour constitutionnelle

Un des responsables du parti PADES déplore le décret du chef de l’État confirmant Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la cour constitutionnelle

Depuis plus d’un mois, la cour constitutionnelle est frappée par une crise qui a provoqué la destitution du président Kelèfa Sall et la confirmation d’un nouveau président à la tête de cette institution.

Face à cette situation, Mohamed Kaba responsable au sein du parti (PADES) a fait savoir que la position de son parti n’a pas changé. 

« Nous avons constaté avec beaucoup de regrets, une paralysie totale au niveau de la cour constitutionnelle. Nous constatons qu’il y a une crise suite à l’arrêt de certains conseillers favorables à l’éjection du président Kelèfa Sall. Tout récemment nous avons vu la confirmation du nouveau président par un décret du président Alpha Condé. Donc nous pensons que, ce n’est pas à la politique de régler les affaires de la cour constitutionnelle, la procédure est claire en la matière. Il est du ressort de la cour suprême de se saisir de ce dossier et de dire honnêtement. »

Parlant de l’installation des maires et conseillers communaux, Mohamed Kaba a expliqué que les élections communales étaient entachées d’irrégularités suivies par beaucoup de fraudes.
« Nous avons mis un comité de suivi pour trouver une solution mais malheureusement, il n’a pas pu trouver la solution en fin de compte, nous avons vu l’accord signé en quati-mini entre deux partis politiques qui ont voulu prendre en otage ».

« Aujourd’hui nous sommes en phase d’installation et elle n’a pas eu lieu le 05 octobre dernier. Donc, nous avons commencé à discuter avec certains partenaires politiques sur certaines listes indépendantes pour occuper les meilleures positions par rapport à la mise en place de ces conseillers communaux ». conclut-il

 

Ibra Kindia Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Dubréka : Deux morts et 12 blessés graves dans un accident de travail à l’usine de fer (O D A V)

Un grave accident de travail s’est produit mercredi le 12 décembre 2018 aux environs 14h …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *