Accueil / Société / UPF interpelle les hommes de médias à intensifier la sensibilisation sur des candidatures à la migration

UPF interpelle les hommes de médias à intensifier la sensibilisation sur des candidatures à la migration

L’Union Internationale de Presse Francophone section-Guinée a animé ce mercredi une conférence de presse pour faire le compte de la 47 assises de la presse francophone qui se sont tenues 09 au 11 octobre  à Tsaghkadzor, à environs 65 km d’Erevan, la capitale Arménienne sous le thème : ‘’médias et migrations’’. Un rendez-vous qui a regroupé environs 300 journalistes venus d’une cinquantaine de pays.

Selon  Ibrahima Koné, président de l’UPF –Guinée, la section guinéenne a tenu à restituer cette rencontre  parce que le thème choisi en vaut sa peine.
« Le thème principal de ces assises portait sur ‘’Media et Migration’’, trois jours durant, des questions de migration ont été échangés avec les responsables des médias et de journalistes de l’espace  francophone. Un rendez-vous qui a regroupé environ 300ans journalistes venant d’une centaine de pays ».
« La section guinéenne a tenu à restituer cette rencontre parce que la thématique débattue en vaut et en voudra la peine, car les migrations sont une partie intégrante de notre humanité. Car les hommes émigrent depuis l’aube des temps » a-t-il souligné.
Poursuivant M. Koné demande aux hommes médias de s’impliquer dans la sensibilisation des jeunes candidats à la migration.
 « Les médias ont une responsabilité à double tranchant ainsi qu’une responsabilité dans le processus d’intégration des migrants et une responsabilité de refléter les images objective, autrement dit arrêter de faire fonctionner la machine de sensationnaliste.
«  Aujourd’hui, nous savons tous que la Guinée est un pays de départ où il ya eu beaucoup  jeunes qui sont partis à l’étranger et nous voyons chaque année ce que OIM (Organisation Internationale des Migrants) fait pour le retour des jeunes Guinéens ».Et nous hommes de medias, il faut qu’on comprenne que nous devons un rôle  pour sensibiliser les jeunes Guinéens à pouvoir croire à l’avenir ici en Guinée. Et interpeller l’Etat Guinéen de pouvoir donner cette chance à la jeunesse guinéenne de pouvoir cet esprit de dire ; je ne pars pas, je dois bâtir mon avenir en Guinée » a-t-il martelé.
Présent à cette rencontre, Amara Somparé, Ministre de l’Information de la Communication a félicité l’UPF-Guinée en ces termes.
« Tout d’abord félicité l’UPF pour le travail énorme qu’elle abat dans le cadre de la formation et ensuite lui apportée un appui pour la sensibilisation des journalistes dans le cadre de la lutte contre la migration clandestine. Il est vrai que c’est une question de société en Guinée et travers l’Afrique. Il est extrêmement important en tant medias  et en tant de l’institution du gouvernement. Nous prenions nos responsabilités pour sensibiliser les jeunes afin de les décourager à tenter une aventure extrêmement risquée pour leur intégrité physique et pour leur vie »
Ibrahima Limbita camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Page noire: décès à Paris de l’artiste Mory Djely Deen Kouyaté

Le monde de la culture guinéenne est en deuil suite au décès dans la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *