Accueil / Société / Guinée : Célébration en différée de la journée de l’intégration de la CEDEAO à travers une caravane régionale sur la libre circulation des personnes et des biens

Guinée : Célébration en différée de la journée de l’intégration de la CEDEAO à travers une caravane régionale sur la libre circulation des personnes et des biens

Placée sous le thème « la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO », la journée de l’intégration de la CEDEAO a été célébrée en différée cette année à la frontière entre les Républiques de Guinée et de Sierra Léone (Pamalep), le vendredi 16 novembre 2018.

 

Cette journée a été marquée par une caravane régionale qui vise entre autres : de constater ensemble avec les différents acteurs les entraves à la libre circulation des personnes et des biens sur ce corridor, de sensibiliser les agents en charge des contrôles aux postes frontaliers et des usagers sur leurs droits fondamentaux en matière du protocole sur la libre circulation des personnes et des biens.

 

Le conseillers chargé de la coopération M. Fodé Bangaly Keita représentant Mme la Ministre de la coopération et de l’Intégration Africaine s’est réjoui de la tenue de cette rencontre et a réitéré l’engagement du Président de la République pour l’atteinte des objectifs de l’intégration économique et régionale. “le gouvernement de Monsieur le Président de la République de Guinée, le Professeur Alpha Condé s’est réjoui de l’organisation de cette importante rencontre qui illustre son attachement aux idéaux et objectifs de la CEDEAO en faveurs d’une intégration économique et régionale et du rétablissement de la paix et de la sécurité dans la sous-région”.

 

Pour sa part, Mme la Représentante Résidente de la CEDEAO en Guinée a déploré le non-respect des textes sur la libre circulation des personnes et des biens aux postes de contrôles.

 

“Malheureusement, cette volonté exprimée par les Chefs d’Etat est battue en brèche au quotidien par les comportements déviants empreints de tracasseries, de rackets et d’humiliations infligés à nos populations de part et d’autre de nos frontières par certains agents véreux… Plus rien, ni silence, ni indifférence, ni peur ne doit nous détourner de notre objectif qui consiste à créer un environnement propice à la liberté de circulation et d’établissement dans notre espace’’, a précisé Mme la représentante résidente de la CEDEAO en Guinée.

 

Elle a enfin réitéré l’engagement de la Commission de la CEDEAO auprès des autorités guinéennes à œuvrer pour la promotion de la paix, la stabilité et le développement non seulement de la Guinée mais aussi de toute la sous-région ouest africaine.

 

Au nom du groupe des ambassadeurs des pays membres de la CEDEAO accrédités en Guinée, S.E.M Youssouf DIARRASSOUBA, Doyen du groupe des Ambassadeurs de la CEDEAO en Guinée a exhorté les responsables en charge du contrôle des postes frontaliers à œuvrer  au quotidien afin d’épargner les populations des tracasseries et autres formes de raquettes auxquelles elles font face dans leur déplacement au niveau de la sous-région.

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du Conseiller chargé de la Coopération au Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine, représentant Mme la Ministre, la Représentante Résidente de la CEDEAO en Guinée, les Ambassadeurs de la CEDEAO en Guinée, les chefs des bureaux des cellules nationales de la CEDEAO en Guinée et en Sierra Léone, les hauts responsables des Forces de défense et de sécurité des deux pays, les autorités locales des deux côtés de la frontière (Pamalep et Kambia).

 

 

 

Avec bureau de la représentation permanente de la CEDEAO en Guinée

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Justice : plusieurs ONG portent plainte contre le ministre Mouctar Diallo pour abus de langage

Plusieurs ONG représentées par leur avocat ont porté plainte contre le ministre de la jeunesse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.