Accueil / Société / Affaire de la farine périmée : Me. Paul Yomba accuse colonel Thiégboro d’avoir transformé son service à une entreprise de commerce

Affaire de la farine périmée : Me. Paul Yomba accuse colonel Thiégboro d’avoir transformé son service à une entreprise de commerce

Le collectif des Avocats des commerçants (El hadj DiouldéBobo, El hadj Abdoulaye Bah et Mohamed Soumana) a animé une conférence de presse mercredi 21 novembre 2018 à la maison commune des journalistes pour apporter l’éclairage dans l’affaire de la farine périmée qui oppose leurs clients au service du colonel Moussa Tjiégboro Camara.

Dans sa communication, Paul Yomba Kourouma l’un des avocats a reconnu que la farine incriminée était impropre à la consommation avant de préciser que cette farine était destinée à la fabrication des objets.

« Nous avons avec beaucoup d’indignation, d’étonnement d’exaspération suivi le vendredi dernier la descente musclée du colonel Thiégboro dans les établissements commerciaux de certains opérateurs économiques. Et cela sans titre ni droit et sans fondement, sans savoir même de quoi il était-il question ? En essayant de décrédibiliser nos clients, de porter atteinte à leurs images à leurs commerces en proclamant que ceux-ci seraient des vendeurs de farine périmée et qu’ils opéraient dans les actions nocives, qu’ils attentaient à la santé publique ».

 

« Alors que dans cette affaire, la farine incriminée est effectivement impropre à la consommation humaine, mais pouvait être orientée dans la fabrication des colles des plâtres des contreplaqués et a été vendue par la direction Générale des douanes à ces commerçants à la société forêt forte, vu que la quantité a connu la participation aussi de la société ASSIA de Côte d’Ivoire qui venait aussi la prendre pour en faire à la colle. Ces documents font l’objet de facturation, les montants ont été payés à l’État et les produits ont commencé pour moitié à acheminer dans les magasins. C’est contre ces produits que le colonel Thiégboro s’acharne alors qu’à l’heure où il fait-il n’y aucun titre, aucune accréditation pour agir tel qu’il a fait. Il n’est pas officier de police judiciaire, il a d’ailleurs sans que les supérieurs hiérarchiques, c’est-à-dire les procureurs de la république, le procureur général en soient informés » a-t-il précisé.

Poursuivant Me. Yomba accuse le colonel Thiégborod’avoir transformé son service à une entreprise de commerce.

« Colonel Thiégboro agit pour des raisons qui lui sont propres, son service s’il avait suscité beaucoup d’espoir et de bénédiction chez le peuple de Guinée, il devient aujourd’hui une véritable entreprise commerciale, un centre d’enrichissement sans cause. Nous avons beaucoup de documents et de témoignage à votre disposition que nous livrerons au moment venu. Nous le prévenons aussi que cette action ne sera pas impunie et qu’une plainte est en cours d’élaboration et sera porter à la connaissance à qui de droit au moment venu précise-t-il.

 

 

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

« Le chemin est déjà tracé, il faut que chaque guinéen apprenne à respecter la loi » dixit le ministre Damantang Albert Camara

Le nouveau ministre de la sécurité et de la protection civile, Damantang Albert Camara a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.