Accueil / Société / Croissance économique durable dans les zones minières : Ouverture à Conakry d’un forum régional

Croissance économique durable dans les zones minières : Ouverture à Conakry d’un forum régional

Le ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba a présidé mardi 4 décembre 2018 dans un réceptif hôtelier de la place, le lancement des travaux de l’atelier de formation qui porte sur le partage d’expériences, de connaissances et de bonnes pratiques dans les zones minières.

Cette rencontre de deux jours organisée par les responsables du projet d’Appui à la Gouvernance et à la Croissance Economique Durable (AGCEDE) en zone extractive, s’est tenue autour du thème : ‘’Renforcement du développement local et du pouvoir économique des femmes et des jeunes en zones extractives «  sur financement de ‘’Global affaires Mondiales Canada »  est mis en œuvre par le consortium EUMC- CECI au Burkina, Ghana et en Guinée.

Dans son discours de circonstance, le ministre des Mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba, a souligné que le thème choisi pour cette rencontre sous régionale cadre parfaitement avec la vision et les priorités déclinées dans le projet de société du Président de la République le Professeur Alpha Condé.

« Depuis 2010, le gouvernement guinéen s’est engagé résolument à opérer des réformes sur le plan réglementaire et législatif afin que les communautés locales et l’ensemble des populations guinéennes, surtout les femmes et les jeunes, puissent bénéficier des retombées de l’exploitation minière. Soyez rassurés, chers amis partenaires, que le gouvernement de la République de Guinée est pleinement conscient de votre contribution inestimable à la réussite de ce projet AGCEDE qui vise à « maximiser les bénéfices des investissements miniers pour les communautés locales tout en stimulant la bonne gouvernance et le développement inclusif ».

Pour la directrice CECI-Guinée, Rachel Gomez Camara, son institution jouera pleinement son rôle pour que les communautés de boue puissent bénéficier des retombées de l’exploitation minière.
« Cependant, nombreux sont les défis qui restent à relever. Il s’agit de l’opérationnalisation du FODEL et l’accompagnement des communautés pour la gestion efficace et efficiente de ce fonds, du financement des femmes et des jeunes formés en entreprenariat, de la diversification des activités économiques, de la prise en compte des besoins pratiques et intérêts stratégiques des femmes et des jeunes dans les programmes de développement des communes, ainsi que de la promotion de l’économie verte est la protection de l’environnement » .

« Le consortium EUMC – CECI pour sa part, vous donne l’assurance qu’il jouera sa partition afin que les communautés de Boké, notamment les femmes et jeunes, puissent véritablement profiter des retombées de l’exploitation minière. » conclut-elle.

 

 

Ibrahima Sory Camara  

A propos guiquo-admin

Check Also

N’Zerekoré : Une fille de 17 ans fait exprès d’incendier la maison de sa mère !

Une de de 17 ans a fait exprès de brûler la maison de sa maman …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.