Accueil / Politique / AG/PADES : « Le pouvoir d’Alpha Condé s’arrête le 21 décembre 2020 à 00 h, il n’a plus droit d’une autre campagne au compte du RPG, c’est fini »dixit Gassimou Diallo

AG/PADES : « Le pouvoir d’Alpha Condé s’arrête le 21 décembre 2020 à 00 h, il n’a plus droit d’une autre campagne au compte du RPG, c’est fini »dixit Gassimou Diallo

Depuis un certain temps, le président Alpha Condé multiplie sa tournée à l’intérieur du pays pour la pause de la première des voiries urbaines de certaines préfectures du pays. Partout dans les localités sillonnées, le président se fait des bains de foule, ce qui suscite beaucoup d’interrogation chez certains citoyens qui trouvent cela comme une stratégie de mobilisation des populations pour soutenir un éventuel troisième mandant pour lui.

Face à cette intention, le responsable du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), Algassimou Diallo, pense que le président Alpha Condé ne se déplace jamais quand il y a une nécessite, mais quand il y a une question de campagne, il se déplace.

« Il n’a pas raison de faire la campagne, je dis et je réitère qu’il n’a pas droit de faire la campagne en Guinée, car son pouvoir s’arrête le 21 décembre 2020 à 00 h. Il ne faut pas qu’on s’amuse avec la constitution. Donc, il n’y a plus de campagne pour le RPG au compte du prof Alpha Condé, c’est fini ».

Parlant de la crise au niveau de l’éducation, AlgassimouDiallo a déclaré ceci : « Nous sommes dans le 3ème mois de la grève des enseignants, c’est une chose qu’on doit déplorer si l’enseignement Guinéen est bâclé, c’est de détruire l’avenir de la Guinée. Nous devons nous lever pour combattre cela. Parce que, vous voyez les élèves dans la rue avec leurs tenues vous pensez qu’il y a des enseignements, non, c’est seul les écoles privées qui étudient. Il y a beaucoup de nos parents qui n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants dans les écoles privées maintenant. Donc, cela veut dire que ceux des écoles publiques n’ont pas le droit à l’éducation. Alors le régime en place n’a qu’à se décider s’il faut privatiser toute l’Éducation guinéenne pour qu’on le sache. »

Abordant le sujet de la mairie de Matoto, il a rappelé qu’au cours d’élection, le vote a repris 3 fois, c’est en ce moment qu’un individu s’est levé pour déchirer le procès-verbal.

« Mais où nous sommes dans la démocratie guinéenne ? On ne pensait pas que la démocratie guinéenne allait retrousser mais aujourd’hui, à la 8ème année du pouvoir d’Alpha Condé vraiment c’est un recul. C’est quelque chose qu’on ne doit pas négliger. » Conclut-il

 

 

Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

LABÉ : LE PREMIER MINISTRE LANCE LES ACTIVITÉS DU PROJET SWEDD EN GUINÉE

Labé, le 20 mai 2022 – Le Premier ministre a procédé ce vendredi au lancement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.