Accueil / Interview / El Moussa Keita de l’UDG: « l’élection du maire à Matoto est finie pour nous. Car le maire a été élu, il s’agit de Kalémodou Yansané. »

El Moussa Keita de l’UDG: « l’élection du maire à Matoto est finie pour nous. Car le maire a été élu, il s’agit de Kalémodou Yansané. »

Après son élection au poste de secrétaire général du parti de l’Union Démocratique de Guinée (UDG), El hadj Moussa Keita se fixe des ambitions pour réussir dans sa nouvelle mission afin de redorer l’image du parti du richissime homme d’affaire Mamadou Sylla. 

C’est au cours d’un entretien accordé à notre reporter mercredi 9 janvier 2019 à Conakry qu’El Hadji Moussa Keita a décliné ses priorités. Lisez !

Vous venez d’être nommé au poste de secrétariat général du parti de l’UDG, peut-on savoir ce qui a motivé cette décision vous concernant ?

El Moussa Keita : Bon il n’y a pas de dessous pour ça, parce que j’étais d’abord secrétaire général adjoint de ce parti pendant 6 ans. C’est après le départ du secrétaire général d’alors que le président a souhaité de me porter à la tête de ce poste, c’est n’est pas une surprise.

Votre nomination à ce poste intervient au moment où le parti enregistre plusieurs défections de ces cadres. Dites-nous, comment se porte le parti ? 

Le parti UDG aujourd’hui est plus en bonne santé qu’hier, parce que lors des élections communales du 04 février 2018, l’UDG a récolté 53 conseillers au niveau de la Basse Guinée. À Kindia, la mairie est dirigée par notre membre, aussi à Coyah, nous avons un vice-maire, au niveau de la commune de Dxinn, le premier et le 4ème vice-maitre vient de l’UDG, à Kaloum, nous avons un vice-maire, y compris aussi nous avons 11 vice-maires dans les communes rurales de la Basse Guinée.

 

Qu’est-ce qui est à la base de cette victoire de votre parti dans ses localités ?

C’est parce que le parti est en très bonne santé aujourd’hui et nous ne sommes pas désormais à la conquête de l’électorat de la Basse Guinée. Maintenant nous allons vers les régions de moyenne Guinée, de la haute Guinée et la Guinée Forestière. Dans les jours avenirs nous allons envoyer des émissaires, nous avons deux fédérations à Kissidougou et à N’Zérékoré nous avons plusieurs.

Après les élections communales et communautaires, on a constaté la colère noire du président de l’UDG El Hadj Mamadou Sylla, par rapport au cas de la commune de Dixinn. Pouvez-vous nous dire quel camp appartient le parti UDG sur l’échiquier politique du pays ?

Ça c’est une fausse information, le président ne s’est jamais mis en colère au niveau de Dixinn. Nous sommes de l’opposition et c’est pour nous la mairie de Dixinn. Car elle a obtenu la mairie, le premier et le 4ème vice-maire sont aussi des conseillers de l’UDG. Donc la colère n’a pas sa place chez nous dans ce cas de figure. Nous sommes de l’opposition républicaine, nous avons toujours une alliance soudée avec le parti de l’UFDG, depuis le 09 février 2017.

Quelle lecture faite vous par rapport à la crise que traverse la mairie de Matoto ?

L’élection du maire est finie à Matoto pour nous. Car le maire a été élu et c’est  Kalémodou Yansané. Maintenant s’il y a une prochaine élection qui doit avoir lieu, c’est l’élection des vices maires. Mais il est du droit du ministre de l’administration du territoire de dire ce qu’il veut. Sinon, nous avons des témoins oculaires qui attestent que le vote c’est très bien passé et que c’est Kalemou Yansané qui a été déclaré élu.

 

Quel est le message que vous avez à lancer à la population guinéenne et les militants de votre formation politique ?

En tant que secrétaire général de l’UDG, l’appel que je lance à tous les militants et militants de notre parti, c’est celui de resserrer les rangs, car nous avons une échéance qui nous attend celle des législatives. Et notre ambition cette fois-ci est celle d’avoir un groupe parlementaire uniquement UDG au sein de la prochaine Assemblée nationale. D’ailleurs c’est pourquoi nous avons commencé les démarches au niveau des communes rurales afin d’avoir un électorat plus sûr que par le passé.

 

 

Entretien réalisé par Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Education: des milliers d’élevés dans les rues à Conakry pour réclamer le retour des enseignants dans les classes

Des milliers de collégiens et lycéens guinéens sont descendus lundi dans les rues de Conakry …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *