Accueil / Société / Télécommunications : Le ministre Moustapha Mamy Diaby annonce l’atterrissage du deuxième câble sous-marin à Conakry

Télécommunications : Le ministre Moustapha Mamy Diaby annonce l’atterrissage du deuxième câble sous-marin à Conakry

Dans le cadre de la communication des membres du gouvernement sur les acquis de leurs départements, une politique de communication avec la presse exigée par le Président de la République, ce lundi, 21 janvier c’était le tour du ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique Moustapha Mamy Diaby.

L’animateur s’est attaqué d’abord à la gestion des deux ans de transition qu’a connue la Guinée entre 2008 et 2009 avant de revenir sur les acquis des 8 ans des postes et télécommunication. Pour Mamy Diaby le secteur des télécoms en Guinée était caractérisé par un déficit chronique d’infrastructures et d’investissement.

‘’Aujourd’hui en matière des télécoms, la Guinée est devant beaucoup de pays de la sous-région. L’investissement public dans le secteur au cours de ces 8 dernières années est à 3073 milliards de francs guinéens et investissement privé 6828 milliards,  plus d’un million d’utilisateurs de monnaies électroniques, plus de trois milles kilomètres de backbone construit à l’intérieur du pays, 132 écoles couvertes d’internet à travers Cyber-centres,  12.012.907 d’abonnés en téléphonies mobiles, plus de dix directs et indirects crées dans le secteur de Télécom en Guinée’’ a énuméré le ministre Moustapha Mamy Diaby.

Nous étions dans un pays où la fixation des prix par les opérateurs était fantaisiste et où une carte Sim se vendait à un million

Pour comparer sa gestion à celle précédente, le ministre des télécommunications fustige le comportement des opérateurs de téléphonie dans la fixation fantaisiste des prix et la couverture du pays par leurs réseaux. Nous étions dans un pays où le taux de couverture était de moins de 15 pour cent. La plupart de nos  régions, de nos sous-préfectures, quartiers et districts n’étaient pas couvert. Nous étions dans un pays où le taux de pénétration de la téléphonie était au moins de 40 pour cent. Il n’y avait presque pas d’infrastructures de large bande, la fixation des tarifs des différents services fournis par les opérateurs étaient fantaisistes où le coût des produits et services de communications notamment internet était au-dessus des moyens des citoyens guinéens, le secteur postal n’existait que de nom seuls les grands frères peuvent se souvenir l’existence d’une structure qu’on appelait la poste ironise Moustapha Mamy Diaby.

Pour ce qui n’est pas fait, le ministre Mamy évoque la connexion de certaines agglomérations du pays et l’interconnexion de la Guinée aux pays de la sous-région. Il promet l’atterrissage d’un deuxième câble sous-marin à Conakry dans un bref délai  pour éviter dise-t-il tout désagrément de connexion internet en Guinée.

 

YENGUISSA  SYLLA

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : Un mort et plusieurs blessés dans une collision entre deux trains de la société Rusal à Enta nord

Un mort et plusieurs blessés graves, c’est bilan d’une collision survenue dans la matinée de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.