Accueil / Société / Conakry : tenue d’un atelier de réflexion sur la migration irrégulière

Conakry : tenue d’un atelier de réflexion sur la migration irrégulière

Les travaux de l’atelier de réflexion sur la migration irrégulière ont pris fin mercredi 23 janvier 2019 à Conakry sous la présidence de l’Ambassadeur d’Italie en Guinée Livio Spadavechia.


Cette rencontre de deux jours, tenue en présence des acteurs impliqués s’inscrit dans le cadre d’échanger et de partager les expériences afin de lutter contre l’immigration clandestine qui a endeuillé plusieurs familles en Guinée.

À l’occasion, le directeur général adjoint des Guinéens de l’étranger au ministère des affaires étrangères, Mamadou Sadjo Barry a fait savoir que ces derniers temps, la primauté est donnée à l’immigration clandestine et ses conséquences.

« Donc cet atelier tournait autour de cela, pour montrer combien de fois l’immigration est actuellement dans une phase que les gens pensent positive, et c’est en cela que nos partenaires italiens ont voulu à travers cette rencontre inviter l’ensemble des acteurs intervenant dans ce processus de lutte contre ce fléau notamment les départements sectoriels et les ONGs pour partager leurs expériences et montrer que l’immigration clandestine doit être combattue ».

Selon lui, la jeunesse peut se prendre en charge à travers des créations, des innovations etc…
« L’État a créé le libéralisme pour permettre à chacun d’avoir des initiatives et des accompagnements à travers les partenaires de terrain. Je pense que cet atelier va permettre à l’ensemble des participants de faire en sorte que la jeunesse prend conscience, aussi chacun s’engage à aller faire la restitution en son niveau et avoir un document qui fera l’objet de partage ».

De son côté, l’Ambassadeur d’Italie en Guinée, Livio Spadavechia a indiqué qu’il faut un travail ‘analysé pour comprendre ce qui en train de passer.

 

« Nous devrons tous lutter contre ce fléau qui est la migration,  j’estime ces deux jours d’atelier  vous a permis d’acquérir des expériences afin de trouver ensemble des solutions pour éradiquer cette pratique néfaste.  J’ose croire que d’ici  la rencontre de Dakar, nous aurons certaines œuvres  et  je pense que cet atelier va être une première leçon pour vous. »

 

 

Ibrahima Limbita Camara

 

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Le PNUD accompagne la vulgarisation du Code de bonne conduite des journalistes en Guinée

Le PNUD appuie la vulgarisation du Code de bonne conduite des médias, guide de référence …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.