Accueil / Société / Guinée forestière : 1300 jeunes bénéficieront du PARSS-3 volet intégration socio-économiques

Guinée forestière : 1300 jeunes bénéficieront du PARSS-3 volet intégration socio-économiques

Le directeur général de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE), Sékouba Mara a présidé  ce mercredi 30 janvier à Nzérékoré la première réunion du comité de pilotage du troisième projet  d’appui  à la réintégration des jeunes en situation de risque et autres groupes sociaux vulnérables en Guinée forestière.

L’objectif de ce projet,  financé par l’union européenne à hauteur de plus de 20 milliards de francs guinéens, est de réintégrer durablement des personnes vulnérables et des jeunes en situation de risque.

Prenant la parole, le directeur général de L’AGUIPE, s’est engagé à jouer pleinement sa partition dans ce projet à travers son programme et ces plans d’actions afin d’apporter des réponses à la demande de la coopération.

Pour la responsable des programmes de l’UNOPS, ce projet permettra de contribuer de manière durable à l’amélioration de la stabilité socio-économique en Guinée grâce à la réintégration de 1300 jeunes, avec une attention particulière aux femmes et aux potentiels migrants de retour en Guinée forestière.

Prenant part à cette rencontre, le Représentant du Ministère de l’enseignement technique de formation professionnelle, de l’emploi et du travail dira, que ce programme mis en œuvre entre 2013 et 2016 a eu pour objectif de contribuer à l’apaisement social au niveau de la région à travers le renforcement des capacités des communautés à prévenir et gérer de manière pacifique leurs conflits, la Promotion de la création d’emploi et de meilleures opportunités socio-économiques.

Par ailleurs, il a affirmé que le ministère se réjouit de l’approche de cet autre  projet qui s’inscrit dans la continuité de deux projets de Réinsertion socio-économiques mis en œuvre dans le cadre du programme d’appui à la résilience, au désenclavement et au développement en Guinée forestière.

Selon, Raymond LATASTE, ces 1300 bénéficiaires ont été identifiés à partir de critères rigoureux et suite à un diagnostic de vulnérabilité qui a touché plus de 5000 personnes. Le présent comité de pilotage devra, valider la liste de ces bénéficiaires dans un parcours de Réintégration, qui leur permettra d’acquérir une formation pour obtenir un emploi et de se constituer en micro-entrepreneurs.

Pour terminer, le comité du projet PARSS2 a procédé à la projection des résultats obtenus dudit projet avant de passer à la réflexion du programme  PARSS3.

 

Celestine Haba

A propos guiquo-admin

Check Also

Santé : tenue à Conakry du premier forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en Guinée

Les travaux du premier forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.