Accueil / Société / Humanitaire : Ouverture à Conakry de la première clinique gratuite pour les femmes et enfants de Guinée

Humanitaire : Ouverture à Conakry de la première clinique gratuite pour les femmes et enfants de Guinée

La Fondation Yélen a lancé vendredi 05 avril 2019 à Conakry le programme Islamique d’Assistance Médicale de Soins Gratuits en Médicaments essentiels pour les femmes et enfants.

La cérémonie s’est déroulée dans la grande mosquée de Tombolia dans la commune de Matoto en présence des leaders religieux et des partenaires techniques au développement et des ONG.

Dans son intervention, le recteur de Fondation Yélen El Moussa Cissé a remercié les personnalités présentes à cette cérémonie du lancement officiel qui selon lui, marque la preuve qu’ils accordent à la charité et à l’avancement de l’islam avant de préciser sur la motivation de créer cette clinique qui va répondre aux besoins des personnes qui n’ont pas les moyens.

« La motivation vient qu’il y a une obligation relieuse pour tout musulmans de penser à faire de l’humanitaire. Parce que cela fait partie des cinq piliers de l’islam, la charité, pour secourir les orphelins. Nous voulons faire subvenir aux besoins des pauvres de la communauté car le problème de santé est d’abord la chose la plus importante dans la vie dans une société. Après le lancement cette clinique pour la première fois en Guinée, nous pouvons aller plus loin dans d’autres coins du pays pour ouvrir ces cliniques gratuites afin de satisfaire le besoin de la population en matière de la santé ».

 

Présidant la cérémonie, le directeur de Zackat et WAQF en Guinée, Dr Mohamed Lamine Diallo s’est félicité de cette initiative qui s’inscrit dans la priorité du gouvernement actuel.

« Vous savez Dieu a catégorisé les gens, ceux qui pensent au pauvre qui sont à côté d’eux et ceux-là ont une place et le développement de WAQF qu’est une priorité de l’État. Parce qu’il réussit à ailleurs et dans notre pays est en train de tenter et nous pensions que nous pouvons réussir également. C’est pourquoi, la fondation Yélen est un exemple nous devons tous nous battre pour qu’elle soit des moyens nécessaires qu’il pour leur politique de réussir. »
De son côté, le directeur du projet palu en Guinée Eugen Koma Lamah a rassuré que son institution va travailler avec cette structure humanitaire à fin d’aider les pauvres citoyens.
« Je me réjouis à plus d’un titre au sein de notre programme, nous avons un groupe d’activité réuni au sein du ‘’projet de leaders religieux et écoliers’, donc nous pensons qu’avec l’expérience d’ailleurs, les leaders peuvent contribuer beaucoup plus dans le domaine de la sensibilisation pour toutes les maladies qui frappent notre communauté ».

« Alors aujourd’hui autour de cette fondation clinique nous inspire encore plus et nous promet que nous pouvons encore travailler avec les ressources que vous avez. » Promet le partenaire. »

Pour finir, les autorités locales ont salué l’initiative tout en remerciant les responsables du projet.

 

Ibrahima Sory Camara   

A propos guiquo-admin

Check Also

Drame : Une fille meurt dans un puits à Bournete I dans la préfecture de Labé

Les familles du secteur Bournété I, quartier Madina sont en deuil suite au décès d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.