Accueil / Société / Conakry : tenue de la première session du comité de pilotage du Projet d’Appui au Renforcement des Fonctions Statistiques de l’État (PARFS)

Conakry : tenue de la première session du comité de pilotage du Projet d’Appui au Renforcement des Fonctions Statistiques de l’État (PARFS)

Le Comité de pilotage du projet D’appui au renforcement des fonctions Statistiques de l’État (PARFSE) a organisé jeudi 23 mai 2019 à Conakry sa première session ordinaire de l’année 2019 en présence des partenaires techniques et financiers.

À l’occasion, le directeur général de l’Institut National de la Statistique, Aboubacar Kaba a d’abord rappelé qu’après la ténue de la 2ème session ordinaire de l’année 2018 en novembre dernier, plusieurs actions ont été menées par le Comité de Pilotage et il reste beaucoup à faire.
De son côté, le représentant de la délégation de l’Union Européenne, Gerald Hatler a exprimé sa satisfaction par rapport aux résultats obtenus dans la réalisation du projet.

« Nous sommes satisfaits de l’avancement du projet qui a vu beaucoup de formations à tous les niveaux, pendant les réalisations effectuées. Ceci nous permet d’abord de clarifier le rôle et du système de la statistique en Guinée, aussi ce qui est important pour avoir une vue d’ensemble et l’avancement de la Guinée dans son développement économique et social,» souligne-t-il.

Dans son discours d’ouverture le secrétaire général du ministère du plan, Péma Guilavogui a fait savoir que cette session va permettre d’examiner les recommandations de l’année, examiner et adopter le 5ème rapport semestriel de l’assistance technique, également examiner l’état d’avancement du contrat de la subvention au 30 avril dernier, et enfin formuler des recommandations.

« Je vous invite à une analyse critique objective des différents documents qu’ont vous soumettent pour amender. Car cette session nous offre l’opportunité d’examiner les travaux réalisés depuis novembre 2018, et de nous prononcer sur le programme d’activités du projet pour le second trimestre 2019 ». conclut-il PémaGuilavogui

À noter que ce projet PARFSE est un projet qui a été mis en œuvre par le gouvernement guinéen sous le financement de l’Union Européenne dont les premières activités ont été Lancées le 27 novembre 2016 pour une durée de trois ans.

Sorel Damouya

A propos guiquo-admin

Check Also

Drame : Une fille meurt dans un puits à Bournete I dans la préfecture de Labé

Les familles du secteur Bournété I, quartier Madina sont en deuil suite au décès d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.