Accueil / Politique / Guinée/Marche funèbre: : le bilan des victimes revu à la hausse

Guinée/Marche funèbre: : le bilan des victimes revu à la hausse

Partie de l’hôpital sino-guinéen situé à  Kipé en banlieue de Conakry, la marche funèbre du FNDC et de l’opposition pour enterrement  de 11 victimes tuées lors des manifestations des 14 et 15 Octobre dernier ,s’est  transformée en affrontements entre jeunes et forces de l’ordre.

 

La police dénombre deux (2) morts et un (1) blessé, admis d’urgence à l’hôpital Ignace Deen.

 

Abdoul Rahim Diallo tailleur et Mohamed Sylla élève, auraient reçu de balles selon les leaders du FNDC. L’opposition et le FNDC affirment que 10 autres manifestants ont été blessés ; la police parle d’un seul blessé, Alpha Oumar Diallo hospitalisé actuellement à Ignace Deen.

 

 

C’est après la prière sur les corps à la mosquée de Bambéto que des échauffourées ont éclatées entre les forces de l’ordre et les éléments du cortège funèbre. Le PA de Bambeto a été saccagé et incendié, les matériels de protection et de securité emportés selon la police nationale.

Le ministère de la sécurité et de la protection civile annonce l’ouverture  d’une enquête.

Par ailleurs, une troisième victime a aussi rendu l’âme dans la nuit du lundi au mardi 5 novembre 2019 à l’hôpital d’Ignace Deen  selon les responsables du FNDC.

 

 

Oumar Sylla

A propos guiquo-admin

Check Also

Marche du FNDC : un bus calciné, quatre (4) autres caillassés et les manifestants dispersés par les forces de l’ordre à Gbessia

Les violences ont éclaté à l’instant même au niveau du Rond-point de Gbessia jusqu’à Kondebounyi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.