Accueil / Politique / Guinée : le FNDC réplique après les menaces du ministre de la sécurité

Guinée : le FNDC réplique après les menaces du ministre de la sécurité

A travers un communiqué publié quelques heures après la sortie médiatique du ministre de la sécurité, Albert Damantang Camara ce vendredi, 22 mai 2020 interdisant toutes manifestations après le mois saint de Ramadan, mais aussi en cette période de la COVID-19le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a répliqué contre la décision des autorités guinéennes.

Selon ce communiqué, le FNDC réitère son appel à se préparer à la reprise des manifestations dès après la fête de Ramadan  pour exiger la libération de tous nos militants kidnappés et volontaires exposés à la contamination au Covid-19 dans les prisons.

 

Voici le contenu dudit communiqué

 

Le Gouvernement irresponsable et sanguinaire de M. Alpha Condé a violé toutes les mesures d’urgence sanitaire et de distanciation sociale au nom desquelles il a sauvagement tué des citoyens à Coyah, Dubreka et Kamsar pour instaurer la terreur avant la fin de la pandémie.

Le FNDC réitère son appel à se préparer à la reprise des manifestations dès après la fête de Ramadan  pour exiger la libération de tous nos militants kidnappés et volontaires exposés à la contamination au Covid-19 dans les prisons.

 

Fanta Kamano

A propos guiquo-admin

Check Also

Conseil des ministres: vers la reprise des vols commerciaux et du trafic aérien international en Guinée

Conakry 02 juillet 2020 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.