Accueil / International / Mali: La coalition anti-IBK rejette le partage de pouvoir proposé par la CEDEAO

Mali: La coalition anti-IBK rejette le partage de pouvoir proposé par la CEDEAO

Le principal mouvement d’opposition au Mali a rejeté un plan des médiateurs régionaux visant à mettre fin à une crise politique qui s’aggrave dans un pays déjà confronté à une violente insurrection islamiste.

Le Mouvement du 5 juin, M-5, a rejeté dimanche un plan des négociateurs du bloc régional ouest-africain de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) menés par l’ancien president nigérian Goodluck Jonathan.

Selon des sources, la CEDEAO avait proposé au président Ibrahim Boubacar Keita, IBK, de former un gouvernement d’union nationale au sein duquel des cadres issus de l’opposition auraient des postes ministériels.

Une proposition rejetée en bloc par le M-5, qui insiste sur le depart du president IBK, élu en 2013.

En plus de cette impasse politique, la nation ouest-africaine fait face à une crise économique et à une insurrection islamiste dans le centre du pays.

 

Avec VOA

A propos guiquo-admin

Check Also

La Chine ordonne la fermeture du consulat américain de Chengdu

La Chine a ordonné la fermeture du consulat américain dans la ville de Chengdu, au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.