Accueil / Société / Kindia: une mère de famille trouve la mort après une bagarre avec son mari à cause du sexe

Kindia: une mère de famille trouve la mort après une bagarre avec son mari à cause du sexe

Une mère de famille a trouvé la mort ce mercredi 5 août 2020 dans la commune urbaine de Kindia par suite d’une bagarre avec son mari, rapporte notre correspondant.

 

Il s’agit de Thierno Hawa Sylla mère de trois enfants qui a rendu l’âme à l’hôpital après avoir été battu par son mari parce qu’elle a refusé d’entretenir des rapports sexuelles avec ce dernier.

 

Selon les informations, c’est aux environs de  00 heures que Thierno Hawa Sylla la défunte et son mari Abdourahmane Camara alias vieux se sont battus. Mariam Sylla une voisine qui a assisté  à la scène explique la cause de leur dispute.

 

«   Moi j’étais couché lorsqu’on m’a réveillé que Thierno Hawa et son mari sont en train de se battre. Je suis venus frapper la porte à plusieurs reprises, c’est ainsi que son mari est venu ouvrir la porte. Sa femme était à terre, j’ai demandé au vieux qu’est-ce qu’il y a mais il ne m’a rien dit, son frère aussi est venu, il lui a demandé mais aucune réponse. Pendant ce temps, sa femme était couchée, je lui ai parlé mais, elle n’a rien dit. Ma mère, est venu à son tour, c’est ainsi que Thierno Hawa s’est retrouvée et ma mère lui a demandé. Elle a dit que son mari voulait coucher avec elle mais elle lui a dit qu’elle est  en période de  menstrues. Mais le mari n’a pas cédé et c’est là que tout a commencé ».  Explique telle

 

Pour Djenabou Touré fille de la victime, qui a transporté sa maman à l’hôpital  explique à son tour : << Moi c’est aux environs de 1 heures que ma maman m’a appelé  au téléphone. Elle m’a dit Djènè si vous ne m’envoyez pas à l’hôpital je vais mourir. Qu’elle s’est battu avec mon père. Je suis parti dans l’immédiat. Arrivée, j’ai trouvé m’a mère incapable de soulever sa tête. J’ai demandé ce qui s’est passé mais ma mère ne pouvait pas parler. Mon père est venu lui dire d’arrêter de faire peur aux gens, il lui a massé mais ma mère ne pouvait plus tenir sa tête. C’est ainsi on l’a transporté à l’hôpital. Arrivé, les médecins nous ont demandé ma sœur n’a pas voulu dire la vérité. Ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas la toucher. Ils nous  ont dit  d’aller au CTPI mais là-bas, il n’y avait personne. Les médecins sont revenus et ils ont mis ma mère sur un lit. Après quelques temps, j’ai constaté qu’elle ne se remuait plus et j’ai su qu’elle a rendu l’âme. >>

 

A noter que le mari de la victime est cavale, il reste pour le moment introuvable et les services de sécurité mènent des enquêtes pour retrouver Abdourahmane Camara alias vieux.

 

Toupou Siba

A propos guiquo-admin

Check Also

CONTRE LA COVID-19 : L’ONG CHEFAIDE au chevet des élèves de l’école primaire de Lambanyi

L’ONG Communauté Humanitaire d’Education Familiale et d’Assistance Internationale pour le Développement (CHEFAIDE) a volé au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.