Accueil / Politique / La déclaration de la Mouvance sur la Candidature Présidentielle de trop : Alpha Condé, ce vieux renard qui a toujours une porte de sortie ! Par (OUSMANE KEITA)

La déclaration de la Mouvance sur la Candidature Présidentielle de trop : Alpha Condé, ce vieux renard qui a toujours une porte de sortie ! Par (OUSMANE KEITA)

Depuis au début de son second et dernier mandat, personne ne doute sur sa volonté de parjurer, mais jusque-là, il a toujours maintenu le suspense, en mangeant son piment dans la bouche de ses serviteurs. Profitant de la désunion du Peuple pour continuer à vivre sur son dos.

 

Alpha Condé, un opposant qui a lutté durant quarante (40) ans pour démocratiser la Guinée et même l’Afrique, avec des convictions irréprochables, car il avait promis de respecter l’ensemble des principes de la vraie démocratie et de la bonne Gouvernance.

 

Aujourd’hui, nous disons sans risque de se tromper que, c’étaient des années de lutte pour rien. Parce que l’Opposant historique est devenu le Président catastrophique. Sa boulimie du pouvoir n’a pas de limite. Il se permet de violer la constitution, mater les manifestants, s’accaparer quelques zones minières, acheter le silence de quelques opposants pour son Gouvernement ou les privilèges et l’argent, emprisonner certains, pousser d’autres à l’exile, frauder les élections etc…

 

En dix (10) ans au pouvoir, Alpha Condé pour parcourir 150 kilomètres, est obligé de prendre son hélicoptère puisque les routes sont entièrement défoncées. L’eau potable et le courant électrique ne sont toujours pas au rendez-vous. Le système sanitaire précaire puisque nos mamans en gestation sont obligées de parcourir des dizaines de kilomètres pour les premiers soins. La crise économique et politique entretenue. Sans oublié que la Justice reste partiale et pro-présidentielle, par preuve, nos concitoyens ont été expulsés de leurs domiciles à Kaporo-rail, kipe2 sur les ordres directes du Président de la République malgré que l’un de ses devoirs présidentiels et Constitutionnel est de protéger les Guinéens ainsi que leurs biens.

 

En dépits du lamentable niveau de vie des populations locales, Alpha Condé a envie de rester et mourir au pouvoir, il manipule la mouvance présidentielle, tout en se laissant une porte de sortie à défaut de la contestation populaire.

 

Ça été le même scénario au Bénin avec le Président Yayi Boni, et au Nigeria avec le Président Obasandjo, avant de prendre conscience sur leur machination Politique et revenir à la raison démocratique avec la pression populaire et l’esprit républicain des Institutions. Sauf que Alpha Condé tend vers le dépôt de sa candidature officielle à défaut de la déclarée personnellement.

 

Si nous revenons sur la récente déclaration de la mouvance présidentielle sur les médias d’État, et par un Directeur Général de la Télévision Nationale, qui n’est qu’une véritable faute administrative et Politique, parce que Administrativement : la télévision d’État n’est pas une tribune d’un parti politique, le Directeur Général d’une télévision d’État n’est pas le porte-parole d’un régime, donc il doit garder sa neutralité car il est au service de la République, pas de la Présidence de la République. Et Politiquement : c’est une humiliation de la mémoire des Martyrs, car la mouvance présidentielle est dans l’incapacité de trouver une alternative à Alpha Condé, le RPG originel oublie tous les combats qu’il a mené avec son leader pour faire de cette structure Politique, le ANC de la Guinée, le (AEC) arc-en-ciel a prit le dessus sur le RPG. Cela prouve que tout ce combat pour l’émancipation d’une Guinée démocratique et développée n’était qu’un mirage.

 

Quant à Alpha Condé, en vieux renard Politique, il continue toujours à garder une porte de sortie, comme un Général d’une armée de fantassins, qui préfère rester dans son confort et discrètement donner des ordres et les directives de combat à ses éléments au front. Puis plus tard, partir récupérer la couronne dans leurs mains, mais au cas où ça fini mal, accuse ses éléments d’irresponsables. Et s’en déduit de toute la responsabilité.

 

C’est pourquoi, il est imminent de mettre pression sur le Président de la République, j’en appel non seulement à son patriotisme, au devoir moral des leaders d’opinions et religieux, ils ont une place indispensable dans la préservation de notre acquis démocratique. Sans perdre beaucoup de privilèges, Nos leaders d’opinions et religieux doivent savoir que face à un danger, garder le silence leur rend complice. Ils sont les seuls, qui peuvent dire à Alpha Condé de ne briguer un mandat de plus, et dans ce cas, Il pourra tout simplement dire, qu’il ne sera jamais candidat, et que c’était juste la volonté de la mouvance présidentielle, et il finira par sortir tête haute.

 

 

OUSMANE KEITA.

Citoyen de la République.

ALTERMONDIALISTE.

ANALYSTE POLITIQUE.

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Présidentielle du 18 octobre : la crédibilité du scrutin contestée par l’UE

Après la publication des résultats globaux du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020 par la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.