Accueil / Société / COVID19 : L’ANSS préoccupée de la baisse des candidats pour le dépistage !

COVID19 : L’ANSS préoccupée de la baisse des candidats pour le dépistage !

C’est lors d’un point de presse animé ce samedi par le chargé d’études au département Surveillance de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, ANSS, Dr Sory Condé que notre reporter a eu vent de cette information. L’épidémiologiste a commencé à cet effet par donner les statistiques épidémiologiques de la journée du vendredi 25 septembre 2020.

Selon lui, 771 personnes ont été nouvellement testées, parmi lesquelles 35 se sont révélées positives du Covid-19, avec un indice de positivité de 4,4%. A date, a-t-il déclaré, 10 592 personnes ont été révélées positives au Covid-19 en Guinée, depuis le début de l’épidémie, le 12 mars 2020. Il a par la suite précisé qu’à la même date, 20 personnes ont été déclarées guéries au niveau des différents sites de prise en charge à Conakry, mais également ceux de l’intérieur du pays. « Et le cumul des personnes guéries est à 9 636 soit un taux de guérison 93,6%. Hier heureusement, il n’y a pas eu de décès enregistré, donc le cumul des décès dans les différents centres de prises en charge reste à 65 soit 0,6% de létalité », a indiqué Dr Sory Condé.

Concernant la baisse au niveau du dépistage, il a laissé entendre que :« Le nombre de personnes testées par semaine était faible et la demande était forte.  Mais poursuivant, il a précisé que les efforts fournis par le gouvernement a permis à l’ANSS à démultiplier les sites et le nombre de personnes testées par semaine qui a drastiquement augmenté. « On avait moins de 500 personnes par semaine mais le pic a été atteint à la 33ème semaine de cette année où on a testé au cours de la semaine 9418 personnes.»

Dénonçant le relâchement, le médecin a fait savoir que ces derniers temps, « nous avons remarqué malheureusement qu’il y a une baisse d’environ 36% des candidats au prélèvement. C’est pour dire, nous passons de 9 418 personnes testées à la semaine 33 à moins de 6 000 exactement à 5 991 personnes qui ont été testées. Cela va à l’encontre de notre stratégie, parce que notre plan, c’est de chercher les cas, les extraire de la communauté pour limiter la chaîne de transmission, les envoyer dans les sites de prise en charge entamer directement et très rapidement leur prise en charge. C’est ce qui augmente leur chance de survie. »

Parlant toujours de l’importance de ce dépistage, le chargé d’études au département Surveillance à l’ANSS a souligné que : « plus les cas positifs sont rapidement recherchés et extraient de la communauté moins la chaîne de transmission va se propager et plus la contamination va être moins intense. Plus que qu’un est testé positif est extrait rapidement de la communauté et précocement son traitement est commencé. »

Mariama Diallo pour Guineequotidien.com

A propos guiquo-admin

Check Also

Page Noire: décès à Conakry du Directeur Général de l’AGP Ben Daouda Sylla

Le Directeur Général l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), Ben Daouda Sylla est décédé ce dimanche, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.