Accueil / International / Le Cameroun et le Burkina Faso membres « à part entière » du World Rugby
ARCHIVE - Le Cameroun et le Burkina Faso sont désormais membres « à part entière » du World Rugby, l'instance internationale qui gère le rugby à 15 et le rugby à 7 et supervise l'organisation de la Coupe du monde de rugby. Foto: Rugby Afrique

Le Cameroun et le Burkina Faso membres « à part entière » du World Rugby

Avec la venue du Burkina Faso et du Cameroun, le nombre de fédérations membres du World Rugby est passé de 102 à 104.

Le Cameroun et le Burkina Faso sont désormais membres « à part entière » du World Rugby, l’instance internationale qui gère le rugby à 15 et le rugby à 7 et supervise l’organisation de la Coupe du monde de rugby. L’information a été annoncée par Rugby Afrique, l’instance suprême du rugby africain. Les deux pays africains ont intégré l’instance internationale « à la suite d’une réunion du Conseil de World Rugby, le 18 novembre 2020 », a-t-on précisé de même source.

« Nous attendons beaucoup du Cameroun et du Burkina Faso, et Rugby Afrique les soutiendra du mieux qu’il peut sur le terrain et en dehors. Il s’agit véritablement d’un grand jour pour le rugby africain! », s’est félicité Khaled Babbou, président de Rugby Afrique. Babbou a salué le travail « remarquable » accompli par le président de la Fédération camerounaise de rugby, Marc Essono, au cours des deux dernières années, « pour remettre la fédération sur les rails ».

Il a également salué Rolande Boro, présidente de la fédération burkinabè « qui a travaillé sans relâche avec son équipe au cours des quatre dernières années pour obtenir cette reconnaissance bien méritée ». Boro est « un exemple inspirant de leadership féminin dans le rugby », selon le président de Rugby Afrique, qui a appelé les fédérations africaine « à faire participer davantage de femmes à l’administration et à la gouvernance ».

En Afrique, 26 pour cent des joueurs du rugby sont des femmes. De 2012 à 2018, le rugby féminin en Afrique a connu une croissance considérable, passant de 50.000 à plus de 260.000 licenciées, selon Rugby Afrique. Cette instance a une stratégie ambitieuse pour faire progresser le rugby féminin de 30 pour cent supplémentaires, d’ici 2025.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Trump s’en va, Biden arrive: l’Amérique ouvre un nouveau chapitre

Une page se tourne aux Etats-Unis. Le président américain Donald Trump s’envole mercredi pour la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.