Accueil / International / L’Union européenne (UE) accorde une aide humanitaire de 54,5 millions d’euros pour trois (3) pays des Grands Lacs africains
ARCHIVE - L'Union européenne (UE) a alloué une aide humanitaire de 54,5 millions d'euros pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables, touchées par des catastrophes naturelles ou d'origine humaine, des épidémies et des déplacements, dans la région des Grands Lacs africains. Foto: UE

L’Union européenne (UE) accorde une aide humanitaire de 54,5 millions d’euros pour trois (3) pays des Grands Lacs africains

Elle servira à fournir une aide alimentaire et sanitaire et à améliorer l’accès à l’éducation pour les personnes déplacées.

L’Union européenne (UE) a alloué une aide humanitaire de 54,5 millions d’euros pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables, touchées par des catastrophes naturelles ou d’origine humaine, des épidémies et des déplacements, dans la région des Grands Lacs africains. Cette somme servira à fournir une aide alimentaire, sanitaire et en matière de protection, à renforcer la préparation aux situations d’urgence et de catastrophe et à améliorer l’accès à l’éducation pour les personnes déplacées, a annoncé le Commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarčič.

Elle est destinée à la République démocratique du Congo (RDC), au Burundi et au Congo. Elle soutiendra, aussi, les réfugiés burundais en RDC, au Rwanda et en Tanzanie, a indiqué la Commission européenne. Plus de 80 pour cent de l’aide, soit 44 millions d’euros, seront consacrés à l’aide humanitaire en RDC, dont 4,5 millions d’euros pour l’éducation dans les situations d’urgence et 1,5 million d’euros pour la préparation aux catastrophes.

Un montant de 9 millions d’euros est alloué au Burundi et à la réponse régionale en faveur des réfugiés burundais, dont un million d’euros alloué à la préparation aux catastrophes et un million d’euros à l’éducation dans les situations d’urgence. Le reste (1,5 million d’euros) est alloué à la préparation aux catastrophes au Congo.

Dans la région des Grands Lacs, de nombreuses personnes sont confrontées à des conflits et à des actes de violence, à des catastrophes naturelles, ainsi qu’à des flambées épidémiques à répétition telles que le choléra, la rougeole et le virus Ébola, une menace qui a récemment resurgit dans la région, a rappelé Lenarčič, cité par la Commission européenne. « La pandémie de Covid-19 et ses conséquences sanitaires et socio-économiques aggravent encore la situation humanitaire. L’ampleur de la crise humanitaire, en particulier en République démocratique du Congo, est très préoccupante », a-t-il dit.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Le ministre tchadien de la Défense a affirmé jeudi que les rebelles qui mènent depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.