Accueil / International / Sénégal : 155 millions USD pour réduire les risques d’inondation
ARCHIVE - Les risques et les impacts des inondations ont été exacerbés par l'urbanisation rapide au Sénégal. Foto: Banque mondiale

Sénégal : 155 millions USD pour réduire les risques d’inondation

Les risques et les impacts des inondations ont été exacerbés par l’urbanisation rapide au Sénégal.

La Banque mondiale (BM) a accordé, le 1er juin, un financement de 155 millions de dollars au Sénégal pour l’aider à réduire les risques d’inondation dans les zones périurbaines de la capitale Dakar et à améliorer les capacités de planification et de gestion intégrées des risques d’inondation dans certaines villes du pays. Ce fonds financera la deuxième phase du « Projet de gestion des eaux pluviales » (PROGEP 2) qui sera mis en œuvre sur cinq ans (2021-2026).

Le PROGEP 2 sera déployé dans la zone de « Keur Massar » (Ouest) et d’autres régions du pays, a déclaré Oumar Guèye, ministre sénégalais des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires. Il va « impacter plus 120 mille personnes et permettre l’aménagement de la zone concernée », a ajouté le ministre.

Le Sénégal est très vulnérable aux inondations et aux sécheresses, ainsi qu’à l’érosion côtière et à la dégradation des sols, qui peuvent mettre en péril les gains de développement et les moyens de subsistance, affecter la productivité et menacer la stabilité sociale, a souligné la BM. Le pays a été fortement touché par des inondations urbaines en 2010, 2012 et plus récemment en 2020 en raison de l’urbanisation rapide et de l’extension de la ville dans les zones périurbaines avec des systèmes de gestion des eaux pluviales insuffisants, provoquant l’inondation des routes et des propriétés, a-t-on expliqué.

Les risques et les impacts des inondations ont été exacerbés par l’urbanisation rapide, l’obstruction du drainage et l’augmentation du niveau des eaux souterraines, a-t-on relevé. La première phase du PROGEP a permis à près de 1,3 million de personnes de bénéficier d’une protection contre les inondations dans les zones périurbaines de Dakar, a-t-on rappelé.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

La première dame Jill Biden reprend son travail d’enseignante, une première

La première dame des États-Unis, Jill Biden, devient mardi la première épouse d’un président américain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.