Accueil / International / Égypte : Inauguration d’un espace « sûr » pour les femmes
POLYCOPIÉ - Un espace « sûr » dédié au renforcement de l'autonomie des femmes et des jeunes filles, a été inauguré à Ezbet El Borg, ville du gouvernorat (province) de Damiette, au Nord de l'Égypte, pays nord-africain où le harcèlement sexuel est dénoncé depuis des années comme un phénomène endémique et généralisé. Foto: ONU Femmes

Égypte : Inauguration d’un espace « sûr » pour les femmes

La majorité des Égyptiennes disent avoir vécu une forme de harcèlement sexuel, notamment dans les transports en commun.

Un espace « sûr » dédié au renforcement de l’autonomie des femmes et des jeunes filles, a été inauguré à Ezbet El Borg, ville du gouvernorat (province) de Damiette, au Nord de l’Égypte, pays nord-africain où le harcèlement sexuel est dénoncé depuis des années comme un phénomène endémique et généralisé. Cet espace a été aménagé dans le cadre d’un programme baptisé « Des villes sûres et des espaces publics sûrs pour les femmes et les filles », initié par l’Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) et appuyé par l’Union européenne (UE).

Lancé depuis dix ans, ce programme œuvre à élaborer, mettre en œuvre et évaluer des approches exhaustives visant à prévenir et combattre le harcèlement sexuel que les femmes et les filles subissent dans les lieux publics dans différents contextes, selon ONU Femmes. La majorité des Égyptiennes disent avoir vécu une forme de harcèlement sexuel, notamment dans les transports en commun, selon des sondages qui ont également montré que la plupart des hommes et des femmes dans ce pays majoritairement musulman estiment que le harcèlement est justifié si les femmes s’habillent de façon « provocante » en public.

L’espace d’Ezbet El Borg a été conçu et développé sur la base d’une approche participative et tenant compte de la dimension du genre, a indiqué l’UE. L’espace en question offre aux bénéficiaires des opportunités d’émancipation économique, tout en encourageant le leadership des femmes et leur participation à la vie publique, a indiqué l’UE.

« Dans le cadre de son plan d’action pour l’égalité des sexes, l’UE s’est engagée à soutenir tous les efforts visant à garantir un espace sûr et exempt de violence à l’égard des femmes et des filles », a déclaré Christian Berger, ambassadeur de l’Union européenne en Égypte et champion de l’UE pour l’égalité entre les genres. Lorsque cet objectif sera atteint, davantage de possibilités s’offriront aux femmes et aux filles, notamment en matière de travail, d’éducation et de services, a-t-il ajouté, s’exprimant à l’ouverture de l’espace.

L’UE est le premier partenaire à appuyer le programme « Villes sûres » en Égypte, et les Pays-Bas la soutiennent, désormais, dans le gouvernorat de Damiette, a-t-il précisé. Selon ONU Femmes, le harcèlement sexuel et les autres formes de violence sexuelle dans les lieux publics, que ce soit en milieu urbain ou rural, constituent un vécu quotidien pour les femmes et les filles dans le monde entier.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

L’Allemagne contribue à protéger la forêt tropicale africaine

Le financement à hauteur de 125 millions d’euros a pour objectif de restaurer, d’ici 2030, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.