Accueil / Société / Guinée : Voici pourquoi la peine de mort doit être abolie (M.D.T) !

Guinée : Voici pourquoi la peine de mort doit être abolie (M.D.T) !

A l’instar des autres pays du monde, la Journée mondiale contre la peine de mort a été célébrée en Guinée ce lundi, 11 octobre 2021 sur le thème : « L’état de la peine de mort en Guinée ». L’ONG Mêmes Droits pour Tous (M.D.T) a mis l’occasion à profit pour demander à son abolition. C’était à la maison des journalistes sise à Kipé/Ratoma.

Introduisant, Me Frédéric Foromo LOUA , directeur exécutif de MDT a indiqué lors des récentes réformes dans le système judiciaire guinéen, la peine de mort a été omise dans le Code pénal guinéen, avant d’être interdite par la Constitution de 2020. « Nous sommes aujourd’hui devant une situation qui fait que la Guinée omet d’un côté la peine de mort dans sa législation nationale, mais refuse également de ratifier le protocole facultatif visant à abolir la peine de mort », a-t-il souligné.

Lorsque l’ex-président Alpha Condé a pris sur lui la responsabilité d’adopter une nouvelle Constitution en 2020, « Il a glissé dans l’article 5, l’interdiction de la peine de mort juste pour amener les partenaires internationaux à adhérer à son programme de réforme et d’adoption d’une nouvelle Constitution. Maintenant que la situation a changé, nous sommes revenus pratiquement dans une situation sans Constitution avec pour seul texte de référence la charte de la transition qui a été adoptée par les nouvelles autorités », a soutenu Me Loua.

C’est pourquoi, a ajouté le directeur exécutif de MDT, nous demandons aux nouvelles autorités non seulement de ratifier le protocole facultatif additionnel du pacte international relatif aux droits civils et politiques, mais d’inscrire dans la nouvelle Constitution l’abolition de la peine de mort en Guinée. « Ce que nous faisons à l’occasion de cette journée, c’est conduire un plaidoyer au niveau national pour que notre pays ratifie ce protocole. Nous devons conjuguer des efforts pour qu’aujourd’hui, dans le cadre de cette nouvelle transition politique qui s’offre à la Guinée, qu’on ratifie cela et que les textes qui vont être adoptés dans la nouvelle constitution », a-t-il clôturé.

Richard Tamoné pour Guineequotidien.com

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Salubrité publique : Démarrage à Conakry des travaux de la quatrième réunion du comité de pilotage du PAC-GUI-1002

L’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASP) à travers l’unité de gestion …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.