A la une
Accueil / Economie / BAD : 9,8 millions d’euros pour les jeunes entreprises africaines
ARCHIVE - L'investissement permettra de soutenir les jeunes entreprises dirigées par des jeunes et des femmes. Foto: picture alliance/dpa

BAD : 9,8 millions d’euros pour les jeunes entreprises africaines

Cet investissement aidera le fonds d’innovation Cathay-AfricInvest à atteindre son objectif de 110 millions d’euros pour investir dans plus de 20 entreprises.

La Banque africaine de développement (BAD) va consacrer, dans le sillage de la pandémie, 9,8 millions d’euros pour soutenir les investissements en capital-risque dans les jeunes entreprises africaines de technologies, du stade de l’amorçage à celui de la croissance. L’investissement « devrait accélérer la création d’une nouvelle classe d’entrepreneurs africains prospères qui serviront de modèle aux jeunes innovateurs. Il permettra également de soutenir les jeunes entreprises dirigées par des jeunes et des femmes », a expliqué la BAD.

Il s’aligne sur le programme Boost Africa, qui vise à renforcer l’esprit d’entreprise et l’innovation en Afrique, à créer des emplois nouveaux et de qualité pour les jeunes Africains et à contribuer au développement d’un écosystème entrepreneurial efficace en Afrique. L’investissement est composé de 7 millions d’euros de la BAD et les 2,8 millions représentent des fonds fournis par l’Union européenne (UE) dans le cadre d’un partenariat avec l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP). Cet investissement aidera le fonds d’innovation Cathay-AfricInvest, un fonds de capital-risque panafricain, à atteindre son objectif de 110 millions d’euros pour investir dans plus de 20 entreprises en phase de démarrage en Afrique subsaharienne, a annoncé la BAD.

Ce fonds se concentre sur l’inclusion financière (technologie financière et technologie d’assurance), les plateformes de vente au détail et de logistique ciblant les consommateurs en ligne et mobiles, les technologies de santé et les technologies énergétiques hors réseau. Boost Africa, une collaboration entre la BAD, l’UE, l’OACPS et la Banque européenne d’investissement, apporte un soutien financier aux fonds d’investissement qui ciblent les entreprises innovantes en phase de démarrage en Afrique subsaharienne.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée-Pêche : Plus de 134 000 tonnes de poissons disponibles pour les marchés du pays

Le stock de poissons allant du mois d’octobre 2021 au mois d’avril 2022 est estimé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.