Accueil / Société / Guinée: USTG version Abdoulaye Sow célèbre en différé la fête du 1er Mai

Guinée: USTG version Abdoulaye Sow célèbre en différé la fête du 1er Mai

Les membres travailleurs de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée, USTG ont célébré en différé le 1er Mai/Journée internationale des travailleurs. C’est la salle des Congrès du palais du peuple de la ville de Conakry qui a servi de cadre, ce samedi 28 mai 2022. 
 
Dans son discours de circonstances, le secrétaire général de l’USTG, Abdoulaye Sow a rappelé que cela fait 136 ans, quand 300 travailleurs et travailleuses Américains ont manifesté pour protester contre l’asservissement, les traitements dégradants et l’injustice  dont sont victimes les travailleurs. « C’est un événement qui est célébré pour parler de leur quotidien et faire des propositions pour une amélioration des conditions de vie et de travail des employers », a rappelé Abdoulaye Sow.
Pour lui, cette année encore l’unité d’action syndicale a choisi de porter ses efforts sur ce thème protection du travail et du travail décent.
Prenant la parole à son tour le Secrétaire général du Syndicat indépendant des forces ouvrières de Guinée, Sifog, Idrissa  Diawora de livrer le contenu du manifeste de l’USTG :
1-La création du tribunal administratif permettant  aux travailleurs de la fonction publique d’avoir des voies de recours en qu’à d’injustice;
2-La création de la Commission nationale de gestion de carrières, de formations et de perfectionnement de la fonction publique;
3- La création de la Commission nationale des contrats de la fonction publique;
4- La  Création du Conseil supérieur de la fonction publique;
5- La création  du Conseil supérieur du Conseil national de la fonction publique;
6- L’application de la loi: l 00 27;
7- L’arrêt  des licenciements abusifs dans les entreprises et sociétés en violation flagrante des textes régissant  les relations;
8-Le déplafonnement de la pension de retraite à la Caisse nationale de sécurité sociale et le paiement  de ceci mensuellement;
9-L’arrêt immédiat des tracasseries policières et autres corps de sécurité sur les axes routiers;
10-La revalorisation des pensions de la fonction publique pour assurer la survie des retraités;
11- La relance des activités de la Sotelgui;
12- L’adoption d’une politique d’emplois de  l’insertion des jeunes pour lutter contre l’exode rurale et la migration irrégulière;
13-La révision du code de travail qui ne s’adapte plus à certaines réalités du moment;
14-L’organisation des élections sociales afin de déterminer la représentativité des centrales syndicales;
15- La révue à la hausse du pouvoir d’achat du travailleur;
16-Au Gouvernement d’ouvrir sans délais les négociations avec l’Inter-syndical de l’éducation au tour des différents points de revendications dont la non prise en compte a fait objet de la dernière grève dans le secteur de l’éducation.
Clôturant la cérémonie, la représentante du Gouvernement, la Conseillère chargée des questions de Travail, de l’Emploi et des Lois Sociales,  Madame Nansira Sanguiana Camara, a appelé au monde du travail à plus d’union et franche collaboration avec les autorités actuelles pour la construction d’une Guinée nouvelle.
Fabien Désiré TAMONÉ 

A propos guiquo-admin

Check Also

Bilan des examens nationaux session 2022: 688 téléphones saisis et 175 enseignants éliminés

le Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Guillaume HAWING a conféré ce vendredi 24 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.